Get Adobe Flash player

 

Anecdotes

 

 

anecdoty

 

Au fil des ans, nous avons parfois vécus des situations humoristiques et quelques unes moins comiques voire même embarrassantes. Comme nous le disons souvent, notre plus grande satisfaction n’est pas uniquement le résultat de nos investigations, c’est surtout de voir la tête des gens lorsque des phénomènes se réalisent devant leurs yeux.

 

Au départ, il faut dire que plusieurs personnes n’osent pas dévoiler leur croyance envers les fantômes ou les OVNis de peur d’être ridiculiser. Il faut dire qu’ici au Québec, le paranormal commence tout juste à grandir et à se débarrasser des tabous qui l’empêchaient de prendre son envol.

 

En affaire, cette peur du ridicule va encore plus loin que cela. Un jour, un président d’une chaîne de magasins bien connue, fait appel à mes services. < < Tout doit se faire dans la plus grande confidentialité ! me dit-il au téléphone. Vous savez, dans le milieu où se suis tout se sait rapidement. Ma limousine va passer vous prendre à votre bureau. Mon chauffeur vous fera passer par le garage souterrain ! >> Dans ce genre de situation, j’avais toujours l’impression d’être atteint d’une maladie transmissible et ou d’être une fréquentation peu recommandable. Dans ce milieu particulier où le matériel est bien souvent plus important que le spirituel, plusieurs disent ne pas croire aux médiums mais les consultent en cachette.

 

Voici quelques situations abracadabrantes que nous avons vécues au fil des ans

 

Devant plusieurs invités, un homme se fait dire qu’il a une arme de cachée. Il a beau nier le fait mais l’entité déterminée à montrer son savoir insiste au point que l’individu finit par l’avouer devant le groupe de personnes étonnées.

 

Devant un caméraman qui filme la scène, une journaliste se fait dire qu’elle a un amant dont la description s’avère précise. Au même moment, je vois l’étonnement dans les yeux de la dame mais trop tard, le message a été dit. Elle panique un peu en demandant d’effacer la bande vidéo. << Rien de cela ne doit sortir d'ici ! >> dit-elle en nous regardant.

 

Un professeur de science accompagné par une amie journaliste veut voir comment un contact se réalise mais pendant la séance, il reçoit le message de sa défunte femme qui l’engueule parce qu’il n’a pas encore réglé l’héritage et son deuil. Suite à des détails que seul le couple connaissait, l’homme éclate en sanglot. Il pleurait tellement que rien ne pouvait le consoler.

 

Un avocat vient nous consulter à quelques reprises pour un dossier spécial mais à chaque fois, un homme qui avait été assassiné quelques années plutôt se présente en se nommant et en demandant de faire arrêter ses assassins dont il dévoile les noms. L’entité cherchait désespérément à ce que justice soit rendue par cet homme de loi qui connaissait l’histoire.

 

Une dame arrive pour assister à un contact et aussitôt une entité masculine, lui dit que les freins de son automobile doivent être changés. Étonnée, la femme répond qu’il a raison et lui demande s’il avait d’autre conseils à lui donner. << Faites ajuster votre porte d'entrée, elle ferme mal ! >> Effectivement, elle avait gauchie.

 

Un inventeur vient faire un contact pour l’aider dans une décision importante. Naturellement, l’individu ne veut pas dévoiler la nature de son invention qui lui tient à coeur. Le secret est tout de même révélé par une entité masculine qui lui dit que la pompe de sa fameuse turbine est trop petite. Il insiste sur le fait que cette pièce est trop petite pour la force de la turbine. Puis, il parle de la fille du consultant qui habite Vancouver en précisant qu’elle allait travailler pour un hôpital privé. Quelques jours plus tard, nous apprenions que tout était exact.

 

Nous sommes dans un village autochtone et des amis demandent qu’un contact médiumnique se fasse dans la maison d’un membre de la famille. Le soir même, nous sommes sur place et nous nous assoyons autour d’une grande et lourde table de bois. Pendant que nous nous préparons, des coups frappés se font aussitôt entendre au centre du meuble. Les coups sont frappés tellement fortement que malgré son poids, la table sautille à chaque fois. L’entité pacifique veut à tout prix livrer un important message à sa fille et est prêt à tout pour y parvenir. J’ai beau tenter de rassurer les gens autour de moi mais devant une telle démonstration, la peur se fait voir sur le visage des individus et certains d’entre eux se lèvent prestement pour quitter les lieux en prétextant qu’ils se levaient très tôt pour aller travailler.

 

Un jeune homme et son amie arrivent pour assister à un contact. L’individu nous dit que c’est pour son amie car lui, il ne croit pas à cela. Le contact débute et une entité s’adresse tout de suite à lui en révélant des secrets bien gardés. J’ai beau tenter de modérer le message mais il est cru et très direct. << Tu as une dette de drogue à payer....tu es alcoolique, violent avec tes enfants, tu as le vertige.......>> Devant ces vérités, l’homme tatoué se met à pleurer en sanglot. Sa compagne n’en revient pas et nous non plus. Deux semaines plus tard, la dame me contacta pour m’informer que son ami avait enfin cessé de boire.

 

À chaque nuit, un homme célibataire se fait réveiller dans sa maison par des manifestations inexplicables et il a tellement peur, qu’à chaque fois, il se réfugie dans son camion. Lors d’un contact pour tenter de lui venir en aide, sa défunte mère se présente et engueule son fils en l’accusant d’avoir semer la chicane dans la famille. Elle le somme de régler le litige et en retour, il aura la paix. Ce qui fut fait à son grand soulagement.

 

Des membres d’une famille très unie sont assis autour de la table et demande à leur défunt père s’il leur permet de vendre la ferme. C’est très touchant comme moment et nous pouvons presque sentir la peine de leur paternel qui donne son accord. Une jeune femme lui demande alors de lui dire ce qu’il y a de particulier sur sa terre. Son père lui répond alors : << Le camp ! Le camp où la famille se réunie à chaque année ! >> Tout le monde a la larme à l’oeil.

 

Le père de 4 fillettes, nous demande de lui venir en aide pour chasser ce qui hante sa maison. Il faut dire qu’à ce moment, nous hésitions car nous venions d’apprendre qu’il était un gangster connu de la police. Pour nous convaincre, il nous avait dit ceci : << Ne le faites pas pour moi mais pour mes jeunes enfants qui ont peur ! J'ai beau avoir un révolver et un chien de garde, mais je ne peux rien faire contre cet être invisible qui hante ma maison ! >> Effectivement, il ne pouvait rien faire contre l’entité négative qui avait envahie la place. Après notre deuxième visite, nous avions réussie à nettoyer sa demeure.

 

Un couple entre dans notre maison pour assister à un contact et prennent place au salon en attendant que mon épouse soit prête. L’homme est un policier style armoire à glace qui passe difficilement dans un cadrage de porte. En jasant un peu avec eux, je le sens nerveux et inquiet. Je lui demande alors si tout va bien et il me répond par l’affirmative. Quelques minutes plus tard, le contact débute et le colosse au coeur tendre est hésitant. Persuadé que c’est le cas, je lui demande s’il a peur. << Oh que oui ! Je préfère aller me battre dans la rue que d'affronter l'invisible ! >> dit-il en essuyant les sueurs froides de son front. Après lui avoir expliquer le déroulement du contact, sa peur se dissipa.

 

La situation la plus surprenante que nous ayons vécue devant plusieurs témoins fut celle-ci : Durant un contact effectué en trois langues avec une lourde table, un homme dans la vingtaine est projeté sur le mur qui se trouvait derrière lui à environ 1,5 m. Curieusement, le contacté qui était un jeune enfant pourtant pacifique, avait poussé l’individu avec une force incroyable. Pendant que le silence régnait dans la pièce, je m’étais précipité pour aider la victime apeurée à se relever. Quelques minutes plus tard, la jeune entité nous révéla avoir cru qu’il s’agissait de son frère qui le maltraitait de son vivant. La séance a pu reprendre dans le calme jusqu’à la fin.

 

Nous pénétrons dans une coquette demeure et notre sympathique hôte s’empresse de nous dire qu’elle est une scientifique et une enseignante. << Ça tombe bien, j'ai l'équivalent de trois doctorats et plus de 47 ans d'expérience dans le domaine du paranormal, nous allons pouvoir jaser ! lui dis-je en lui serrant la main >>. Suite à cette présentation, je m’attends à une série de questions bien dosées mais ce n’est pas le cas. La dame est plutôt impatiente de voir nos équipements et ce que nous allons capter. Je m’attendais à rencontrer une personne quelque peu fermée mais ce n’était guère le cas car graduellement, je me rendais compte que cette jeune femme était une extrasensorielle en puissance qui avait besoin de comprendre ce qu’elle vivait et ressentait. J’avais devant mes yeux une preuve vivante de plus démontrant qu’un esprit cartésien peut aussi vivre des manifestations paranormales. D’ailleurs, c’est ce qui se passa durant la soirée car une peinture accrochée au mur se mit à osciller de gauche à droite avant d’être projeter plus loin dans la pièce.

 

Roger Mainville, Président
Groupe Paracontacts
27 juillet 2015

(C)(R) www.paracontacts.com

 

 

Nos visiteurs:

 

Groupe Paracontacts

Video de l’article récent
Nouvelle page FaceBook
Notre Canal YouTube

Abonner vous!

Compteur en date du 24-04-15

Pays en date du 28-12-16