Get Adobe Flash player

 

Des géants et des hommes

 

 

 

Au fil des décennies, bien des gens ont exprimé diverses opinions sur la construction de la pyramide de Kheops, du cercle de pierres de Stonehenge, du mur de Sacsayhuamán, des ruines de Baalbek, des structures mégalithiques de Tiahuanaco dont certains blocs de pierre pèsent plus que 200 tonnes…..

 

Ces vestiges de pierre se retrouvent un peu partout sur la planète, érigés depuis des milliers d’années comme des témoins du passé et des sentinelles silencieuses d’une civilisation qui n’a pas révélé ses secrets sur la coupe de précision et sur le transport de mégalithes pesant des centaines de tonnes. Jusqu’à maintenant, aucune découverte archéologique n’a révélé l’existence d’une quelconque technique avancée de levage ou de machineries lourdes ayant pu soulever et déplacer des blocs granitiques aussi lourds.

 

 

Devant l’ampleur et la précision de ces constructions cyclopiennes datées parfois de plus de 15, 000 ans, certains chercheurs ont alors émis l’hypothèse que les constructeurs étaient possiblement des géants dont l’existence est relatée dans les textes anciens.

 
Dans les mythologies du monde, nous retrouvons des races de géants qui selon les croyances, ont jadis peuplé des contrées :

 

• Thurses (Islande)
• Thuata de Danaan (Celte)
• Fomoires (Celte)
• Xelua (Aztèque)
• Zolky (Russie)
• Asuras (Inde)
• Daityas (Inde)
• Peris (Perse)
• Phaeciens (Grèce)
• Lestrygons (Grèce)
• Cyclopes (Grèce)
• Titans (Gréco-romain)
• Mairiak (Basque)
• Kshatriyas (Inde)
• Kiwana (Huron-Wendat)
• Lotunn (Scandinavie)
• Adawee (Cherokee)
• Quikinna’qu (Toltèque)
• Rakshava (Ceylan)
• Si-te-cah (Paîute, Nevada)
• Ases (Scandinavie)
• Annunakis (Sumérie)
• Géants du Froid (Norvège)
• Tzocuillixeo (Mexique)
• Etc…….

 

Les géants de Canaan

 

Dans la Bible, nous retrouvons les gibourim, des géants de Canaan, descendants de Noé. Selon les récits et les régions habitées, ces habitants de citées fortifiées portaient différents noms tels que : Néphilim, Rephaïm (Raphaïtes), Anakim, Zanzoumin, Zoumin (Zumin), Amoréens, Ammonim, Emin, Avim…..En se basant sur les calculs de Tim Lovett, expert en construction navale antique et sur la dimension du lit d’Og roi de Bassan, leur taille était d’environ 15 pieds (4,55 mètres) de hauteur !

 

Genèse 6:4

 

< < Les géants étaient sur la terre en ces temps-là, après que les fils de Dieu furent venus vers les filles des hommes, et qu'elles leur eurent donné des enfants: Ce sont ces héros qui furent fameux dans l'antiquité. >>

 

Amos 2,9

 

Le prophète Amos évoque les guerriers Amoréens, < < dont la hauteur égalait celle des cèdres, et la force celle des chênes. >>

 

Des géants et des hommes

 

Selon les récits bibliques, ces tribus de géants ayant survécu au déluge, vivaient sur terre à la même époque que les hommes de taille normale.

 

Nombre 13:33

 

< <......et nous y avons vu les géants, enfants d'Anak, de la race des géants : nous étions à nos yeux et aux leurs comme des sauterelles.>>

 

Époque des Néphilim

 

L’Exode du prophète Moïse avec son peuple et leur installation en terre de Canaan, le pays des Néphilim. se situe hypothétiquement entre 1250-1030 av. J.-C.. L’égyptologue Claude Vandersleyen place l’Exode au XVIe siècle ou au XVe siècle av. J.-C. Si on en croit les écrits, il y avait des géants à Canaan il y a environ 4000 ans.

 

Sur les traces de géants

 

Depuis plusieurs années, nous entendons parler à travers le monde de découvertes de squelettes d’humanoïdes géants mais curieusement, ces nouvelles tombent rapidement dans les oubliettes. Certes, sur le Net, il y a beaucoup de fausses nouvelles, de désinformation, de photos ainsi que de vidéos truquées et à cause de cela, il devient parfois difficile de discerner le vrai du faux. Ce ne sont pas toutes des faussetés mais pour en savoir plus long, il faut vérifier les sources.

 

Edgar Cayce et les géants

 

Dans une lecture médiumnique, Edgar Cayce, le plus grand médium de cette planète, parla des géants : < < Avant la première destruction de l’Atlantide, la taille variait beaucoup, car en ce temps là, il y avait des géants sur la terre, des hommes d’au moins trois ou quatre mètres, et bien proportionnés.>> (Edgar Cayce, lecture 364) Livre, Visions de l’Atlantide, Edgar Cayce, Ed. J’Ai Lu

 

Les empreintes géantes de Paluxy River

 

Depuis 1908, des centaines d’empreintes de dinosaures ont été découvertes dans le lit de la rivière Paluxy située près de Glen Rose au Texas. Cet endroit porte le nom Dinosaur Valley State Park aussi surnommé Vallée des Géants. Au fil des ans, l’équipe de scientifiques composée de géologues et d’archéologues : Dr Don Patton, Dr Cecil N. Dougherty, Dr Carl Baught, Dr Clifford Wilson, Dr John Morris…. ont également mis à jour des grandes empreintes laissées par des pieds humains dans la même couche de limon où se trouvait les traces de dinosaures donnant l’impression qu’un géant était à la poursuite des bêtes de l’époque mésozoïque du crétacé (-145 à -65 millions d’années). Ces découvertes d’empreintes d’hommes avec des dinosaures ont alors créé des remous dans l’évolution.

 

 

De plus, théoriquement les derniers dinosaures seraient disparus il y 65,5 millions d’années. Cela m’amène à me poser les questions suivantes : < < Les dinosaures se seraient éteints sans laisser de descendance ou comment ces espèces animales préhistoriques auraient-elles pu disparaître brusquement en laissant derrière elles leurs descendants ? Si les oiseaux sont réellement les descendants des dinosaures comment ont-ils pu devenir ce qu'ils sont lorsque leurs ancêtres se sont éteints subitement ? >> Selon une publication scientifique parue dans le journal Geology de 2011, des dinosaures auraient survécu à la grande catastrophe, probablement la chute d’une gigantesque météorite ou d’une comète. Ces bêtes gigantesques ont donc continué à fouler le sol de la planète car selon les récents travaux du paléontologue James Fassett et son équipe, certains os fossilisés découverts au Mexique ne seraient âgés que de 63,9 millions d’années.

 

S’il s’avérait un jour que l’existence de ces géants ne soit pas une fiction, cela remettrait en question la théorie sur l’évolution de l’homme de Darwin. D’après l’étude de l’ADN d’Albert Perry un Afro-américain vivant en Caroline du Sud, l’ancêtre de l’homme l’Homo sapiens est apparu, il y a 340 000 d’années, soit 65 millions d’années après la supposée extinction des dinosauriens. Sa taille qui était loin de celle des géants Néphilim, faisait environ 1,60 m.

 

La théorie de l’évolution remise en cause

 

Selon l’étude de l’ADN d’Albert Perry publiée en 2013 dans l‘American Journal of Human Genetics (AJHG) sous le titre de : An African American Paternal Lineage Adds an Extremely Ancient Root to the Human Y Chromosome Phylogenetic Tree, Selon leurs calculs, le nouvel Adam génétique, l’ancêtre dont sont issus le chromosome Y de tous les hommes actuels et le chromosome Y d’Albert Perry, vivait aussi en Afrique, mais il y a près de 340 000 ans.

 

À cette époque, l’homme moderne n’était pas sensé être né car selon les données, son apparition daterait seulement de 200 000 ans. L’hypothèse la plus plausible des scientifique qui ont étudié l’ADN de Perry est qu’il y a plusieurs milliers d’années, le groupe d’Homo sapiens dont Albert Perry descend s’est mélangé avec un groupe d’humains (Homo sapiens archaïques). Notre ancêtre est donc plus vieux qu’on le croyait et il est issu d’un croisement entre deux lignées d’humains. Si la théorie de l’évolution est remise en cause, celle sur l’existence des géants pourrait l’être aussi ?

 

Période de gigantisme

 

 

Le professeur Lee Rodgers Berger paléoanthropologue et archéologue de renom de l’Université du Witwatersrand de Johannesburg en Afrique du Sud, explique que c’est un mythe de croire que les humains antiques étaient de petite taille, et que lorsque l’homme a traversé la période de 0,5 million à 300.000 ans en Afrique, nous sommes entrés dans une sorte de période mystérieuse où les quelques fossiles que vous trouvez sont incroyablement fascinants.

 

Selon le professeur Berger, de nombreux os fossiles montrent que certaines populations de Homo heidelbergensis étaient des géants de 2,13 m (7 pi) et plus de hauteur et datant de 300 000 à 500 000 ans, en Afrique du Sud. Il le confirme dans une interview réalisée en 2007 avec le Dr Chris Smith de Naked Scientific.

 

 

En 1970, le Dr Rex Gilroy, archéologue et ex directeur du Mount York Natural History Museum, a découvert à Mount Victoria en Australie des empreintes fossiles de pieds de géant.

 

 

Des géants en Ontario

 

Une nouvelle parue le Daily Telegraph de Toronto et dans The Chicago Tribune, annonçait la découverte de ce qui pourrait être un cimetière de géants. Le mercredi 16 août 1871, dans la communauté de Cayuga en Ontario, le Révérend Nathaniel Wardell, Messers Orin Wardell et Daniel Fredenburg étaient entrain de faire une excavation sur le ferme de la famille Fredenburg située près de la rivière Grand lorsqu’ils découvrirent des squelettes d’humains empilés dans une fosse commune. Graduellement, ils trouvèrent d’autres fosses semblables près du cours d’eau.

 

 

Ces géants dont la taille variait entre 7 et 9 pieds (2,13 à 2,74 m), étaient bien proportionnés. Certains portaient un collier de perles d’eau douce et étaient ensevelis avec leur hache et leur pipe. Leurs dents étaient en parfait état de conservation.

 

 

Le 22 août 1871 à Dunnville, un petit village situé tout près de Cayuga, des tertres de terre à peine visibles furent découvertes sur le terrain d’une ferme. Certaines étaient munies d’une petite cheminée et du charbon fut trouvé à l’intérieur de ces petites huttes souterraines. Des crânes et des ossements d’hommes géants furent ramenés à la surface. Pour plusieurs, il s’agissait possiblement d’un site de chercheurs de minerais précieux.

 

Plusieurs crânes étaient défoncés laissant croire à une mort violente. Il y avait des haches en forme de tomahaks et des colliers de pierres polies de différentes grandeurs. Les fourreaux des pipes avaient la forme d’une tête de chien. Lorsque la nouvelle parue le lendemain dans le Daily Telegraph de Toronto, cela attira une foule de curieux

 

 

Le 26 mars 1884, le New York Times annonça la découverte d’un géant pétrifié dans la ville de McGillivray située à quelques kilomètres de Cayuga. Le 25 mars, George Simpson creusait sur le terrain de sa ferme et sa pelle heurta une grande pierre. Après avoir nettoyé l’endroit, il découvrit le corps pétrifié d’un homme de 7, 4 pieds (2,25 m) de hauteur.

 

Roger Mainville – Plume-Parlante
Groupe Paracontacts
17 mai 2017

(C)(R) www.paracontacts.com

 

 

Nos visiteurs:

 

Groupe Paracontacts

Video de l’article récent
Nouvelle page FaceBook
Notre Canal YouTube

Abonner vous!

Compteur en date du 24-04-15

Pays en date du 28-12-16