Sélectionner un langage
Liens Paracontacts
Groupe

 

Catalogue

 

Généralités

Depuis mai 2017, nous n’avons jamais cessé de tester notre  prototype de transcommunication instrumentale (TCI) n’utilisant aucune onde radio ni de wi-fi  et que nous avons surnommé Parabox-Contact.  Jusqu’à maintenant, nous avons essayé 4 banques de mots  anglophones pouvant se mixer l’une à l’autre ou fonctionner indépendamment mais pour le moment, les Aidants spirituels sont plus à l’aise avec seulement deux d’entre-elles qu’ils utilisent pour former des mots francophones et pour dire parfois de courtes phrases de trois mots.  

Comme au début, lorsque des mots sont trop longs ou difficiles à transformer, ils les prononcent en anglais ou les divisent en deux parties pour mieux les dire en français.  Le résultat dépend toujours de la qualité de la communication médiumnique établie. Sans contact adéquat, l’algorithme de cette application androïde n’émettra que des mots anglophones aléatoires dépourvus de logique.

Une bulle d’énergie

Pour mieux expliquer la formation de ce contact, nous disons que nous formons une bulle d’énergie (vortex) qui nous enveloppe ainsi que le Parabox.  Plus nos pensées sont en symbiose, plus cette bulle prend de l’expansion autour de nous.  Ainsi, se crée l’hypercommunication nous permettant d’être en liaison avec les Esprits-Aidants se faisant entendre graduellement au travers notre prototype. 

L’inverse est aussi possible car les Aidants peuvent eux aussi créer l’hypercommunication afin d’être en liaison avec nous.  En effet, cela  est arrivé à quelques reprises.  Avant même que nous soyons prêts pour établir le contact,  des Aidants s’exprimaient déjà par le Parabox.

Une liaison directe

Lorsque le contact est bien établi, la communication entre nous et les Aidants se fait en temps réel (en direct).  Ils peuvent se nommer, dire nos prénoms, voir et définir un dessin ou un mot écrit sur un carton. Ils peuvent suivre la trajectoire d’un gros dé lancé sur le plancher ou sur une table et dire le chiffre qui apparait. Ils peuvent même blaguer en disant des mots drôles ou en associant le prénom d’un membre de l’équipe à un dessin loufoque.  

Conscience de l’espace

Ils sont aussi en mesure de dire où se trouve un équipier dans la salle. Ils peuvent nommer des gens assis dans la pièce et s’interroger sur la présence d’un nouveau venu.  Ils nous voient et ont conscience de notre espace.

Des visiteurs

À quelques occasions, nous avons remarqué la venu de visiteurs qui manifestaient leur présence en se nommant par le Parabox. La dernière fois, c’était une dame décédée depuis peu qui désirait parler de sa maison. Je me souviendrai toujours de la voix d’une fillette qui cherchait sa mère encore vivante. Les Aidants nous avaient alors rassuré en disant qu’ils s’en occupaient.

Résultats dans un autre lieu

Pour le moment, nous avons testé le Parabox que dans un seul autre endroit et ce fut le Centre Bell.  Malgré que nous sommes tenus par la confidentialité, je peux tout de même me permettre de dire que les résultats étaient tout à fait extraordinaires.  Des voix faisaient entendre des < Go Habs Go !  > ainsi que des noms d’anciens joueurs faisant partie du Temple de la renommée du hockey.  Incroyable mais vrai puisque le tout fut enregistré sur les enregistrements vidéos et audios. 

Le prochain endroit sera possiblement un vaste champ éloigné de la ville ou une forêt qui nos permettra peut-être de capter des voix inconnues.

Roger Mainville / Plume-Parlante

26 juillet 2019

Nos visiteurs:

 

Groupe Paracontacts

Video de l’article récent
Nouvelle page FaceBook
Facebook Pagelike Widget
Notre Canal YouTube

Abonner vous!

Compteur en date du 24-04-15

Pays en date du 28-12-16