Get Adobe Flash player

 

Fantômes électriques

 

 

fantômeelectit

 

Au fil des ans, nous avons remarqué à quelques reprises que des enfants et des adultes disaient percevoir une présence dans leur chambre à coucher. En réalité, dans ces cas particuliers, leur corps ressentait effectivement quelque chose de particulier et l’imagination faisait tout simplement le reste. Ces phénomènes purement naturels que nous appelons < Fantômes électriques > étaient occasionnés par la pollution électromagnétique engendrée soit par un appareil électroménager ou soit par le câblage du système électrique de la maison.

 

Cette pollution d’électromagnétique induite par certains matériaux ou transmise par le câblage électrique s’accumulait à l’étage supérieure et même jusqu’à dans le lit des gens. En 2010, nous avions mesuré un niveau très élevé de CEM (champs électromagnétiques) dans le lit d’une jeune fille qui faisait des cauchemars répétitifs. Le fautif était le réfrigérateur adossé au mur qui séparait la cuisine de la chambre de l’enfant.

 

En 2013, les membres d’une famille s’étaient même fait dire par un pseudo-expert qu’un placard de leur maison cachait une présence démoniaque. En réalité, c’était les CEM se dégageant du panneau électrique du sous-sol, qui en montant par le mur à l’étage supérieure, s’accumulaient dans le fameux placard.

 

En novembre 2009, un jeune couple de St-Hyacinthe, nous demande d’aller inspecter leur demeure qu’il croyait hantée par un esprit maléfique. Quelques jours, plus tard, nous nous présentions à leur domicile et avant de débuter notre investigation, les propriétaires nous racontèrent leur histoire.

 

Quelques semaines plus tôt, ils avaient consulté un voyant qui leur avait révélé que leur maison était hantée par un soit disant mauvais esprit. Pendant que nous prenions des notes, la jeune femme précisa qu’elle sentait souvent une présence dans leur chambre, près de son lit. Elle nous avoua qu’elle avait très peur. Après avoir écouté leur récit, nous avons débuté notre enquête qui finalement ne révéla rien d’anormal. Sauf, qu’au sous-sol, nous avions découvert que le panneau électrique de la maison, encastré dans le mur, dégageait un fort rayonnement électromagnétique. Dans ce petit endroit clos, les champs électromagnétiques (CEM) s’accumulaient vers le haut de la boîte électrique et remontaient vers le plancher. En voyant cela, nous sommes montés au rez-de-chaussée pour constater que les CEM du panneau émergeaient dans la chambre à coucher du couple à partir de la garde-robe.

 

Dans la cave, les lectures des appareils indiquaient 0,75 micro teslas et doublaient dans la garde-robe avant de s’étendre dans la chambre à coucher. Ce rayonnement électromagnétique était alors perçu par la jeune femme comme étant une présence paranormale, ce qui n’était pas le cas. De toute évidence, les deux propriétaires qui avaient peur, ont été victimes de leur autosuggestion, du fort rayonnement électromagnétique et d’un faux voyant. En fin de compte, ce qui était maléfique dans cette chambre, c’était surtout les CEM qui polluaient la pièce pendant que le couple sommeillait paisiblement.

 

Roger Mainville, Président
Groupe Paracontacts
21 mai 2015

(C)(R) www.paracontacts.com

 

 

Nos visiteurs:

 

Groupe Paracontacts

Video de l’article récent
Nouvelle page FaceBook
Notre Canal YouTube

Abonner vous!

Compteur en date du 24-04-15

Pays en date du 28-12-16