Hutte de sudation

 

 

sudation

 

La hutte ou tente de sudation (suerie) aussi appelée sweat lodge, ou encore Inipi en lakota, est à la fois un lieu d’énergie, une cérémonie autochtone et l’un des 7 rites sacrés des Sioux Lakota. Dans les traditions et dans la spiritualité des Premières-Nations, il est un rituel important de soins et de purification, dans laquelle nous purifions notre corps, nos émotions et notre mental. Inipi signifie naître encore, entrer dans la hutte, c’est se plonger au sein de la Terre-Mère, dans la vapeur dégagée par l’eau sur les chauffés au rouge. Les pierres représentent le souffle de vie. Elle leur permet de se connecter avec les quatre éléments que sont la terre, l’eau, le feu et l’air. On voit généralement cette cérémonie comme permettant la communication directe avec le Créateur et les esprits. La vapeur produite par l’eau versée sur des pierres chauffées au rouge unissant chaque participant aux éléments du monde à l’intérieur du ventre de la terre-mère que représente la hutte. La hutte de sudation représente le ventre de la mère. Elle purifie ainsi le corps et l’esprit. C’est aussi un moment de partage et de reconnaissance de notre terre-mère et de tous les êtres. Utilisée principalement pour la prière en commun, mais peut aussi servir aux rites de guérison, de la purification des âmes, le jeûne et comme rituel pour obtenir la vision.

 

L’Inipi été donnée aux hommes, pour qu’ils se purifient spirituellement, physiquement, mentalement et émotionnellement. Le maître de la cérémonie dirige la purification car il représente les Esprits et le Royaume de l’invisible. Chez les Innus-Neskapis l’officiant portait le nom de Matatishan.

 

La cérémonie

 

Chez les Lakotas, cette cérémonie de la tente de suerie (sudation) ou à suer, porte le nom de Heyokas et Inikagapi. Les Innus-Montagnais lui donnent le nom de Matutishan mais il existe quelques variantes telles que : Metetshuan, Metashan, Mitshan…. Un chemin symbolique est tracé depuis l’entrée de la loge jusqu’à un feu qui est placé à plusieurs mètres de la loge et sur lequel des pierres sont chauffées pendant des heures. A partir du moment où le feu est allumé, il n’y a que le gardien du feu et le maître de cérémonie qui peuvent traverser le chemin entre les flammes et la sweat lodge. Ce maître qui sert de canal aux esprits amène l’énergie à s’élever pour que les participants puissent se purifier. L’énergie et les esprits entre ces deux endroits sacrés ne doivent pas être dérangés.

 

Les pierres sont ensuite introduites dans la loge où un des participants est chargé de verser de l’eau sur les pierres afin d’obtenir la vapeur qui purifie les corps et les esprits. Les quatre premières pierres sont placées au nord, au sud, à l’est et à l’ouest. Puis, elles sont saupoudrées avec les herbes sacrées. Le maître de cérémonie offre des prières aux quatre coins cardinaux pour honorer les ancêtres, les entités du monde invisible et du monde physique. Le maître de cérémonie disperse des herbes sacrées dans quatre directions: la sauge nettoie la pièce des ondes négatives, l’herbe douce amène les esprits forts et puissants qui guérissent, le cèdre purifie l’atmosphère car les esprits aiment travailler dans un environnement pur, le tabac qui est fumé dans les pipes sacrées bénit la Terre. Le tabac est offert aux quatre directions, ainsi qu’au Ciel et à la Terre. Les participants sont assis en rond et chacun à tour de rôle fait le tour du cercle en offrant des prières, des remerciements, et des louanges aux Esprits Formidables, aux Grands Esprits, au Grand Mystère, au Ciel-Père, à la Terre-Mère. Le maître de cérémonie est assis à l’entrée et c’est lui qui commence le cycle des prières. Quand tout le monde a offert ses prières, l’officiant appelle les Esprits et alors des choses incroyables peuvent se produire.
Explication des portes

 

En général, la porte de l’Est représente la naissance, le printemps, la croissance, le mouvement. Cette porte existe en quelque sorte pour notre physique, notre être, elle est pour nous même. Cette porte est la conscience de notre corps et des sensations physiques.

 

La porte du Sud représente l’été, la joie, la passion, le cœur. Cette porte est là pour notre mental, pour permettre de comprendre et d’accepter ce que nous sommes en train de faire.

 

La porte de l’Ouest (l’univers où demeurent les esprits) représente l’automne, la tristesse. Cette porte existe pour nos émotions. Elle purifie et élimine les toxines. Dans cette tente de suerie, il fait de plus en plus chaud alors mentalement, nous vivons une nouvelle naissance dans le ventre de la Terre-Mère. Il appartient à chacun de transformer cette énergie minérale et spirituelle dans son esprit, le corps respire mieux et renaît.

 

La porte du Nord représente l’hiver, la mort, le passage vers autre chose. Cette porte est pour la spiritualité. Maintenant on travaille avec les quatre éléments de son individualité, dans le fond les quatre points cardinaux. (Est-Ouest-Nord-Sud).

 

Aujourd’hui encore, dans plusieurs pays les huttes ou tentes de sudation sont toujours présentes ayant la même spiritualité, le même fonctionnement, les mêmes croyances. Cette cérémonie avait été bannie avec la venue des premiers colons et la pratique de la loge s’est perdue pendant quelques décennies.

 

Anick Lauzon, Recherchiste
Groupe Paracontacts
21 mars 2015

 

 

Nos visiteurs:

 

Groupe Paracontacts

Video de l’article récent
Nouvelle page FaceBook
Facebook Pagelike Widget
Notre Canal YouTube

Abonner vous!

Compteur en date du 24-04-15

Pays en date du 28-12-16