Sélectionner un langage
Liens Paracontacts
Groupe

 

Catalogue

 

Généralités

Avec ce second document, nous retournons dans la filière X-13 où sont classés nos  dossiers  particuliers,  des photographies et des extraits filmés demeurant inexplicables ou exigeant de plus amples analyses ou comparaisons avant d’être rejetés ou retenus. En voici quelques extraits :

La lueur

Dans un précédent document intitulé, Contact visuel publié en 2016, nous avions parlé d’une étrange lueur qui était apparue au-dessus d’un boisé dans une zone isolée. Suite à cette publication sur notre site, des gens nous avaient demandé plus d’informations mais, puisque nous étions occupés durant cette période nous avions mis ces demandes de côté pour finalement les oublier malencontreusement dans la filière X-13.  J’ai donc décidé d’y revenir avec de plus amples détails.

Le 6 juin 2015, vers 22 h 00, quatre membres de l’équipe et moi-même avions vu une étrange lueur mobile planant au-dessus des arbres d’un boisé situé à environ 650 pieds / 198 m de nous. Le vent était tombé et le ciel était étoilé.

Cette lumière blanchâtre planait à environ 180 pieds / 55 m du sol en contournant la cime des arbres matures. Elle était arrivée par derrière le boisé en laissant apparaître sa lueur à travers les branches. Cela ressemblait à un petit nuage ou à une masse vaporeuse d’un diamètre d’environ 1,5 m (5 pi.) .

À un certain moment cette lueur difforme est descendue au dessus-du lac et voltigea dans notre direction en effleurant la surface de l’eau. Après quelques secondes, elle retourna rapidement derrière la cime des arbres matures pour se retrouver à nouveau de l’autre côté du boisé où elle disparut.

Nous avions tenter de reproduire cette lueur difforme mais sans succès. Ce phénomène filmé devant témoins avait duré près de 3 minutes. Quelques jours plus tard, 2 membres de l’équipe sont retournés sur place pour tenter vainement de le reproduire à nouveau.

Les deux silhouettes

Pendant 31 mois faute d’explications l’image en question, pourtant captée par 2 caméras différentes, s’est retrouvée dans la filière X-13.  Voici son histoire :

Le 15 juillet 2017, nous sommes 9 membres de l’équipe dans l’ancienne Zone 57 pour y effectuer des observations aériennes et terrestres. Pour l’occasion, nous avions installé près de 20 caméras IR fixes pointant dans diverses directions. Stéphane quant à lui se promenait sur le terrain en filmant avec sa caméra de vision de nuit (aussi appelée amplificateur de lumière résiduelle).

Durant la soirée, Stéphane nous avisa qu’avec sa caméra, il apercevait deux silhouettes rôdant dans la noirceur près d’un de nos véhicules garés plus loin à l’orée de la forêt. À l’oeil nu, nous ne distinguions rien mais en visionnant les enregistrements de la caméra IR de Manon et Aimé, pointant dans cette direction, nous pouvions entrevoir du mouvement. Plus tard, en effectuant une photo de ce passage vidéo, l’augmentation des contrastes laissaient effectivement entrevoir ce qui ressemble à 2 étranges silhouettes qui semblaient regarder le camion.  

Le petit voyageur

Sept mois plus tard, nous n’arrivons toujours pas à nous expliquer ce qui a été capté dans la cour de Lorraine et Jean-Guy, deux membres de notre équipe.  Le 13 juillet 2019, nous testions deux nouvelles caméras autonomes HD-IR. L’une d’elle fut placée sur le balcon arrière de la maison tandis que l’autre filmait à l’intérieur. Grâce au wifi, les images captées s’affichaient en direct sur le moniteur installé sur la table de la cuisine.  Il faisait soleil et des rafales de vent survenaient de temps à autre et les images étaient très nettes.

Vers 17 h 00, mon épouse Lucie avait décidé d’aller promener Happy notre Golden Retriever dans la cour arrière. Pendant que Jean-Guy s’affairait avec la caméra placée à l’intérieur, moi et Lorraine avions les yeux braqués sur le moniteur HD.  Nous regardions passer Lucie avec le chien lorsque soudainement à 17 h 04 quelque chose arriva par la droite.  C’était coloré et rapide.et en le regardant attentivement, cela semblait vaporeux. 

À notre grande surprise, en se déployant, cette chose laissa entrevoir comme un petit être à l’intérieur.  << Une mante religieuse ! Mais où sont ses ailes et  pourquoi cet espèce de cocon vaporeux me dis-je au premier coup d’oeil ? >> Selon nous, cela faisait environ une vingtaine de centimètres.  Étonnés, nous fixions la scène sans perdre le moindre détail.  Nous nous demandions si elle suivait volontairement Lucie et le chien. Curieusement, la petite silhouette semblait se tenir derrière un petit objet. 

Quelques instants plus tard, elle sortit du champ de vision de la caméra en se déplaçant dans les airs vers l’autre partie du balcon pour ensuite partir en survolant les marches et se diriger rapidement vers le fond de la cour.

Au moment de son départ, la caméra avait malheureusement cessé de filmer mais nos yeux avaient vu que cet être était dans un espèce d’orbe ou de petite sphère vaporeuse et colorée.  Pour le moment, nous ne pouvons qu’extrapoler sur la nature de cette chose et nous gardons précieusement les images dans notre filière spéciale.

Roger Mainville / Plume-Parlante

14 février 2020

Nos visiteurs:

 

Groupe Paracontacts

Video de l’article récent
Nouvelle page FaceBook
Facebook Pagelike Widget
Notre Canal YouTube

Abonner vous!

Compteur en date du 24-04-15

Pays en date du 28-12-16