Je veille sur toi

 

 

vreillrtit

 

 

Cette enquête se déroula le 19 octobre 2013 dans un logement situé au-dessus d’un commerce d’une petite ville historique de la Montérégie. Quelques jours précédant notre visite, lorsque j’avais téléphoné à la dame qui habitait les lieux, je sentais une angoisse dans la voix de la jeune femme. De toute évidence, les manifestations qui se déroulaient dans son logis lui faisaient peur et elle craignait pour son enfant âgé de 4 semaines. Elle avait la nette impression que quelqu’un se promenait dans la place et s’amusait à faire parler et rire leur perroquet durant la nuit. En raccrochant le combiné, je me suis alors dis que nous devions nous y rendre rapidement pour rassurer le couple.

 

À notre arrivée, nous avons procédé à l’installation du matériel et à l’inspection des lieux. Dans la chambre aménagée pour le bébé, nos appareils ne détectaient rien d’anormal au niveau des champs électriques et électromagnétiques mais malgré cela, nous sentions que l’air était subtilement plus dense. Pour nous, c’était un signe suffisant pour bien filmer la pièce en question. Vers 20 h 15, nous avons tous quitté le logement pour ne pas polluer par le bruit nos enregistrements en action. Une heure plus tard, nous revenions dans le logis pour visionner ce que les caméras et nos magnétophones avaient capté pendant notre absence.

 

À notre grande surprise, dans le salon, la caméra de Yanick avait capté de grandes fluctuations du détecteur de champs électromagnétique (KII) et dans les escaliers menant à la rue, on pouvait voir à l’écran, un orbe émergeant d’un mur. Dans la chambre du bébé, un orbe activa une lampe de poche tactile en passant près d’elle et qui se referma d’elle-même sans que personne ne la touche. En voyant cela, nous avions nous aussi l’impression que quelqu’un avait pénétré dans l’appartement pendant notre absence pour ensuite se promener dans la chambre du jeune garçon. Jusqu’à ce moment, rien ne nous démontrait d’activité négative et tout laissait présager que le reste de la soirée ne nous réservait rien de plus spectaculaire mais nous étions dans l’erreur car le meilleur était à venir.

 

veille01

 

Vers 21 h 45, nous nous sommes installés dans la cuisine pour y effectuer un contact. Nous étions neuf personnes assisses autour de la table métallique qui allait nous permettre de créer suffisamment d’énergie pour entrer en hypercommunication. Graduellement, l’énergie s’amplifiait, nous la sentions picoter dans nos mains et des vibrations se faisaient sentir sur la surface de métal. Une fois le contact établi, la présence disait être le père de la jeune femme qui fut absent de la vie de sa fille pendant de longues années. Katie (nom fictif) était sceptique et nous sentions qu’elle en voulait beaucoup à son défunt paternel. L’homme lui demanda pardon pour son absence et lui expliqua un fait marquant de sa vie que je ne peux révéler.

 

Katie lui demanda quelle musique il aimait écouter le plus souvent et il répondit : Elvis ! La jeune femme sursauta car la réponse était exacte. Suite à cette révélation, nous avons fait jouer du rock d’Elvis afin de créer un stimuli. L’homme semblait heureux d’entendre la voix de son idole. Quelques minutes plus tard, désirant aller plus loin, nous avons déposé une radio sur la table afin de tenter d’avoir des réponses verbales.

 

À un certain moment, deux détecteurs de champs électromagnétiques (KII) placés près de nous, s’activèrent en même temps. La caméra HD de François le Doc capta un orbe en mouvement qui se dirigeait vers son appareil. Pour nous, cela signifiait que le contact était encore plus fort. Alors, Katie demanda à son père de lui dire le nom de son bébé. La radio scintilla un peu, curieusement, une particule lumineuse visible à l’infrarouge apparut près de la radio et une voix d’homme répondit : Dylan ! ce qui était exact. Puis, elle lui demanda de lui dire le surnom qu’il lui donnait il y a plus de 15 ans de cela. La radio grincha un peu et encore une fois, une particule lumineuse visible en infrarouge apparut près de la radio et aussitôt, une voix modulée répondit : Lapin ! La jeune femme lança un cri de joie car c’était son surnom et pris sa tête entre ses mains en versant des larmes. Personne incluant son mari ne pouvait connaître cette réponse sauf son vrai père, car Katie avait gardé secrète cette information. Nous étions tous réjouis des réponses étonnantes livrées en direct via la petite radio.

 

veille2

 

Il faut préciser qu’une radio Am / Fm n’est qu’un récepteur et non pas un émetteur-récepteur. Même si Katie posa des questions devant l’appareil, aucune personne ailleurs sur Terre ne pouvait l’entendre en direct et encore moins lui répondre avec autant d’exactitude. Ce n’était pas des paroles aléatoires occasionnées par une quelconque émission radio mais bel et bien des réponses précises. Cette voix masculine, toujours la même d’ailleurs, répondait précisément aux questions. Même pour nous, membres de l’équipe, cette démonstration sortait de l’ordinaire malgré le fait que nous en avions vécu d’autres avec de telles radios.

 

En ce qui concerne ces petites particules énergiques volantes qui en s’illuminant peuvent activer des détecteurs de champs électromagnétiques, des lampes tactiles et autres, nous en avons filmé à quelques reprises.

 

Katie et son mari sont maintenant rassurés et son père continue de veiller sur elle et sur son petit-fils.

 

 

 

P.S
Pour visionner la vidéo de l’enquête en format HD sur YouTube, il vous suffit de le mettre en mode plein écran et de cliquer ensuite sur les paramètres (la roue dentelée à droite au bas de l’écran) pour choisir le format HD désiré.

 

 

Vidéo de l’enquête:

 

 

 

Vidéo lors du contact avec la table:

 

 

 

Membres de l’équipe présents :

 

• Shirley Brassard
• Yanick Brassard
• Lucie Courchesne
• François Gaucher
• Martine Gaucher
• Roger Mainville
• Linda Ouellette

 


 

Roger Mainville, Président
Groupe Paracontacts
24 octobre 2013

 

 

Nos visiteurs:

 

Groupe Paracontacts

Video de l’article récent
Nouvelle page FaceBook
Notre Canal YouTube

Abonner vous!

Compteur en date du 24-04-15

Pays en date du 28-12-16