La forêt des âmes errantes

 

 

foret1

 

Il existe des lieux sur terre où les visiteurs ou les randonneurs non avertis sentent s’éveiller en eux un étrange silence, une contemplation ou l’effroi. Dans ces endroits qualifiés de tabous, maudits, hantés ou sacrés, nos yeux bien souvent ne discernent rien de particulier et nos sens sont graduellement trompés par nos émotions grandissantes.

 

Dans ces lieux situés en montagne, en forêt, près d’un cours d’eau ou dans une clairière, se trouvent parfois des énergies bonnes ou mauvaises émanant du sol, émergeant des eaux ou ayant été créées par des événements passés. Ces endroits peuvent être propices ou néfastes à la vie humaine et végétale. Pour les Iroquois, cette énergie s’appelle Orenda (Oranda) lorsqu’elle est bonne et Otkon si elle est mauvaise. Lorsque la terre est négative ou habitée par des mauvais esprits, elle est hobamoqui, c’est-à-dire un < no man’s land > (une terre sans homme) ou une terre sans vie.

 

Il en est de même pour la forêt Aokigahara qui s’étend au pied du Mont Fuji, au Japon. D’une superficie de 35 km2 et faisant partie du Parc national Fuji-Hakone-Izu, elle est connue aussi sous le nom de Jukai qui signifie < Mer d’arbres > mais au fil des ans, des faits bouleversants lui ont valu les surnoms de < Forêt des Suicidés, Forêt Suicide, Forêt Démon, Mer Noire d’Arbres et Purgatoire des Yûrei (fantômes errants). En effet, depuis 1950, environ 100 suicides en moyenne surviennent à chaque année dans cette dense forêt parcourue par d’innombrables sentiers dont certains, jugés dangereux, sont fermés au public. En 2010, les autorités y avaient dénombré 247 suicides.

 

foret9

 

Pour les randonneurs inexpérimentés, cet endroit peut devenir un immense labyrinthe naturel où il est facile de s’égarer à tout jamais. Dans cette forêt maudite pour certains et sacrée pour d’autres, les boussoles sont inutilisables tout comme les cellulaires et les GPS car à cause des métaux ferreux contenus dans le sol, aucune communication avec l’extérieur n’est possible.

 

foret2

 

foret10

 

La forêt d’Aokigahara vieille de 1200 ans, est née d’une coulée de boue et de lave volcanique qui a formée par endroit des crevasses et des cavités profondes pouvant devenir des pièges mortels. Sa végétation est si dense que la lumière peine à passer entre les arbres frêles et tordus.

 

foret6

 

foret8

 

Malgré que des patrouilleurs arpentent régulièrement la piste principale Shôji et les sentiers secondaires pour guider les visiteurs ainsi que pour aider les gens aux prises avec des idées suicidaires, de nouveaux corps sont retrouvés pendus au bout d’une corde attachée à une branche. Parfois, les suicidés laissent des messages écrits en espérant que les membres de leur famille puissent les lire un jour. L’association de prévention des suicides a beau mettre des affiches dans des chemins passants mais rien n’arrête ceux ou celles qui veulent quitter ce monde. Azusa Hayono géologue de profession, patrouille cette forêt depuis maintenant 32 ans afin d’aider à retrouver des corps et pour étudier le sol volcanique.

 

foret7

 

Pour plusieurs, Aokigahara est peuplée par les ama-tsu-kami (esprits de la nature), les gaki, (esprits affamés), les ki-no-o-baké (esprits des arbres), les ara-mitama (esprits violents), les hi-sa-me (démons et par des aotoke (esprits de la mort). Pour les Japonais, cette sombre forêt est hantée principalement par les Yûrei ( fantômes des suicidés errants) qui ne peuvent pas retrouver la paix.

 

Quoi qu’il en soit, l’atmosphère de cette forêt est très mystérieuse et peu de braves aventuriers peuvent se vanter d’y avoir passé la nuit sans avoir eu des frissons et des sueurs froides.

 

Malgré sa triste réputation, Aokigahara abrite des magnifiques cavernes formées par la lave, considérées comme étant des Portails d’énergie et des lieux de recueillement. Hyouketsu (Caverne de Glace) et Fugaku (Caverne du Vent) offrent des températures ambiantes de 0’c (32’F) à l’année longue, assez basses pour préserver la glace et la nourriture.

 

foret3

 

foret5

 

foret4y

 

Roger Mainville, Président
Groupe Paracontacts
04 mai 2016

(C)(R) www.paracontacts.com

 

 

Nos visiteurs:

 

Groupe Paracontacts

Video de l’article récent
Nouvelle page FaceBook
Facebook Pagelike Widget
Notre Canal YouTube

Abonner vous!

Compteur en date du 24-04-15

Pays en date du 28-12-16