L’après-Jézabel

 

 

aprestitey

 

Le temps a passé depuis l’exorcisme de Jézabel qui s’est déroulé le 13 décembre 2014. En effet, déjà presque 5 mois se sont écoulés et pour nous, c’est encore comme si c’était hier. Notre travail continue car il faut assurer un suivi auprès de la victime. Certes, nous avons évacué cet être démoniaque mais le combat ne s’arrête pas là.

 

Nous devons aidé la victime et ses proches car pendant cette possession qui a durée quelques mois, eux aussi ont vécus des moments difficiles. Même si le danger est écarté, nous continuons notre surveillance auprès de la famille afin que ses membres ne revivent pas une situation semblable car il faut le dire, cette Jézabel fut très tenace.

 

Au fil des semaines, la dame a appris à contrôler ses émotions et ses angoisses qui pendant un certain temps, étaient à fleur de peau. Son mari et son fils ont eux aussi dû apprendre à maîtriser leur peur de voir la victime se faire posséder à nouveau. Maintenant, ils vont bien mais on peut dire que pendant la période antérieure à l’exorcisme, ils ont vécu un malaise comparable à un stress post-traumatique survenant après un accident ou un vol à main armée. Combien de temps va durer notre suivi ? Nous l’ignorons ! L’important, est que cet esprit possesseur sache que nous ne sommes jamais loin et toujours prêts à intervenir en exploitant ses faiblesses.

 

Roger Mainville, Président
Groupe Paracontacts
29 avril 2015

(C)(R) www.paracontacts.com

 

 

Nos visiteurs:

 

Groupe Paracontacts

Video de l’article récent
Nouvelle page FaceBook
Facebook Pagelike Widget
Notre Canal YouTube

Abonner vous!

Compteur en date du 24-04-15

Pays en date du 28-12-16