Le mystère de la maison de Lozère

 

 

MaisondeLosere

 

Le 10 mars 2013 et pendant dix jours consécutifs, une ancienne grange rénovée en maison mitoyenne de la région de Lozère en France, a subi d’étranges phénomènes. Les manifestations qui avaient pris de l’ampleur ont été enquêtées par des policiers et des pompiers. La famille et les citoyens du petit hameau croient avoir affaire à un cas de poltergeist. En effet, le chat meurt subitement, des oiseaux sont morts, 21 ampoules éclatent, des meubles se renversent partout dans la maison, un lourd frigidaire tombe sur le plancher, les couteaux et fourchettes sortent des tiroirs, la céramique craque, les portes des armoires et des placards s’ouvrent, une lourde bibliothèque est renversée et les meubles bougent. Traumatisés par ce qu’ils voyaient, les habitants de cette demeure ont été relogés par mesure de sécurité. L’histoire fait couler beaucoup d’encre à l’échelle internationale et pour mettre une fin à tout cela, un expert est appelé à la rescousse.

 

L’expert en question a mis en évidence l’existence d’une faille tellurique passant sous la l’habitation mitoyenne. Bien que profondément enfouie, elle serait à l’origine d’un puissant champ électrique. En guise de réponse, les responsables de l’enquête avancent qu’il s’agirait d’une force électromotrice à l’œuvre dans la demeure. Des tests effectués au niveau des interrupteurs ont révélé l’existence d’une résistance électrique de 600 ohms, soit de 10 à 12 fois supérieure à la norme. Plusieurs espéraient que cette explication allait clore une fois pour toute la rumeur concernant le fameux poltergeist mais ce n’est pas le cas car, plusieurs personnes vont continuer à se poser à peu près les mêmes questions, telles que :

 

La planète est parcourue par de nombreuses failles telluriques sur lesquelles sont érigées des milliers de maisons et divers bâtiments. Il en est de même pour la faille Logan qui longe le fleuve St-Laurent au Québec. Combien de manifestations semblables se produisent-elles sur ces lignes de faille ?

 

Il s’agit d’une habitation mitoyenne surplombant la même faille tellurique. Pourquoi n’y a-t-il pas eu d’activé dans l’autre maison ? Il faut aussi préciser que les membres de la famille n’ont ressenti aucune secousse et il n’y avait aucune fissure apparente.

 

Si la cause était vraiment une force électromotrice (FME) dû à la variation du champ magnétique, pourquoi les meubles de bois ont-ils été influencés ? Le bois sec est un isolant pas un conducteur. Le circuit électrique a-t-il récupéré par couplage inductif une force électromotrice parasite engendrée par une autre source électromagnétique ou magnétique ? Selon le type de sol environnant, les anomalies magnétiques locales en présence des failles peuvent varier de 4 à 500 nt et parfois beaucoup plus. C’est minime comme valeur mais c’est mesurable.

 

Des oiseaux et un chat sont morts. Pourquoi les habitants de cette maison n’ont-ils pas été incommodés eux aussi par cette anomalie ?

 

Si la cause est la faille tellurique traversant le village, pourquoi ce phénomène n’est jamais survenu avant ou après cet événement ?

 

En supposant que ce soit peut-être un effet psychokinétique engendré par un membre de cette famille, pourquoi a-t-il perduré pendant leur absence ?

 

Plusieurs détails du rapport de police ne sont pas connus et malgré le fait qu’il soit difficile de juger une situation sans y être et sans la vivre soi-même, tout porte à croire que la maison de Lozère était possiblement hantée.

 

Des milliers de cas de poltergeist ont été rapportés dans le monde et le Québec n’y échappe pas. Dans son livre intitulé, La sorcellerie au Québec, 1608 à 1920, Robert Lionel Séguin ethnologue et archiviste, répertoria des dizaines d’endroits situés le long du fleuve St-Laurent (parcouru par la faille Logan), où il s’était déroulé d’étranges phénomènes, tels que : des apparitions, des phénomènes de voix audibles, des éclats de rire audibles, des cas de possession, des pierres projetées par des mains invisibles, des cas de tapage nocturne insolites (poltergeist) et autres.

 

Aux États-Unis

 

Le 19 décembre 1976, suite à une demande d’aide, la police américaine a enquêté chez Madame Beulah Wilson à Pearisburg en Virginie. Dans leur rapport, ils notèrent qu’ils assistèrent au comportement destructeur de quelques intrus invisibles qui brisaient des assiettes, des chaises de bois et d’autres objets de la maison. Lors de cet incident particulier les policiers furent témoins du spectacle étonnant d’un placard de 100 kilos flottant dans les airs sans aucun moyen de support.

 

En Allemagne

 

Une très puissante activité poltergeist se produisit dans le bureau d’un juriste situé dans la ville bavaroise de Rosenheim en 1967. L’activité poltergeist était centrée autour d’Anne-Marie Schneider, une jeune secrétaire de dix huit ans. Le matin de sa première journée de travail, en entrant dans le hall, des témoins affirmèrent que : le plafonnier commença à se balancer, que la lampe dans le vestiaire commença aussi à bouger, qu’une ampoule électrique située directement au dessus d’elle explosa et l’éclairage fluorescent de la pièce adjacente s’éteignit. Pendant les jours suivants, différents phénomènes se déroulèrent devant des témoins :

 

De grands bruits étaient entendus un peu partout

Toutes les lumières du bureau s’éteignirent au même moment

Des fusibles brûlaient sans cause

Des fusibles s’éjectaient de leur socle

Les quatre téléphones sonnaient simultanément et personne n’était en ligne

Les appels étaient fréquemment coupés ou interrompus pendant une courte période

Les factures de téléphone montèrent soudainement en flèche

Le liquide de développement du photocopieur se répandait souvent sans qu’il y ait de problème de fonctionnement

Les techniciens enquêteurs prirent des photos des lampes et des cadres se balançant

Les physiciens F. Karger et G. Zicha ne purent rien trouver d’anormal dans le matériel électrique ni ailleurs dans le bureau des tiroirs s’ouvrirent d’eux-mêmes. À deux reprises, un placard de 200 kilos bougea tout seul

 

http://preuvesdelapresvie.fr/chapter23.htm  www.victorzammit.com

 

Esprits frappeurs

 

Les témoignages en rapport avec les esprits frappeurs sont nombreux mais heureusement, ceux concernant des poltergeists violents le sont beaucoup moins et les cas de violence extrême sont encore plus rares. Est-ce qu’un esprit malin peut s’en prendre aux gens et aux animaux ? Plusieurs témoins affirment que c’est possible.   Difficile de croire à ce genre de chose, d’autant plus qu’on ne peut pas tout relier au paranormal ou au surnaturel mais nous-mêmes, avons dû nous rendre à l’évidence qu’il existe de tels cas. D’ailleurs, nous en avons enquêté quelques uns.

 

Dans un article du journal The Sun du 28 juin 2013, une famille de Coventry en Angleterre affirme avoir été victime d’un poltergeist qui aurait tué leur chien et viré sans dessus-dessous leur logis.

 

http://www.thesun.co.uk/sol/homepage/news/3496768/Poltergeist-wrecks-house-in-Coventry-and-kills-the-dog.html

 

Le cas du poltergeist d’Enfield à Londres a été enquêté par différents experts et il demeure le cas le plus documenté jusqu’à aujourd’hui.

 

http://www.dailymail.co.uk/news/article-2054842/Enfield-Poltergeist-The-amazing-story-11-year-old-North-London-girl-levitated-bed.html

 

Malgré l’enquête policière et la conclusion de l’expert, le mystère de la maison de Lozère n’est pas résolu pour autant.

 

 

Groupe Paracontacts
28 Juin 2013

 

 

Nos visiteurs:

 

Groupe Paracontacts

Video de l’article récent
Nouvelle page FaceBook
Notre Canal YouTube

Abonner vous!

Compteur en date du 24-04-15

Pays en date du 28-12-16