Sélectionner un langage
Liens Paracontacts
Groupe

 

Catalogue

 

Généralités

Il est encore difficile de nos jours de croire qu’un homme peut voyager dans l’espace-temps, imaginez l’étonnement engendré par un tel événement en l’an 1600 !  L’histoire que je vais vous raconter s’est passée en 1593.  Elle a été rapportée la première fois en 1600 par Antonio de Morga Sanchez Garay, un soldat des Philippines devenu Député du pays. Puis, elle a été reprise par différents historiens tels que :  Fray Gaspar de San Agustin (1698), Luis Gonzalez Obregon (1900), Alliborne Janvier (1908)…..

Philippines 1593

Gil Pérez était soldat de la garde civile de Manille au palais de Gomez Pérez Dasmarinas (1519-1593 alors gouverneur-général des Philippines.  Lors d’une expédition navale,  le gouverneur est assassiné sur son navire pendant une mutinerie. Il eut le crâne défoncé par un coup de hache.

Quelques jours plus tard, la nouvelle arrive au palais de Manille et la cour de justice se prépare à nommer un successeur. La situation oblige Gil Pérez à faire un double quart de travail. Au milieu de l’après-midi, il se sent soudainement fatigué.  Pendant un court moment, Pérez n’a plus conscience de ce qui se passe autour de lui. Lorsqu’il reprend ses esprits, il aperçoit un paysage différent et des étrangers qui le regardent avec étonnement.

Mexico 1593

Gil Pérez est sur la Plaza Mayor (Zocalo) de Mexico située à plus de 14236 km (8846 milles) du Palais de Manille aux Philippines. Les soldats mexicains croyant avoir affaire à un ennemi, le désarment et l’amènent pour l’interroger.

Pendant son interrogation, Gil Pérez encore sous le choc, dit nerveusement qu’il faut placer des gardes additionnels parce que lors d’une mutinerie, le gouverneur-général Gomez Pérez Dasmarinas de Manille a été assassiné à coup de hache et qu’il faut protéger les lieux pendant la nomination de son successeur.  Les soldats qui ne sont pas au courant de cette nouvelle, lui demandent comment il s’est rendu à Mexico. Étonné, le voyageur spatio-temporel avoue le pas le savoir. 

L’officier de garde déclare que leur prisonnier philippin est un servant du diable et l’expédie à la prison des Caraïbes où il sera jugé pour sorcellerie par le Tribunal espagnol. Un mois plus tard, un galion en provenance de Manille accoste à Acapulco et des membres de l’équipage confirment que Gil Pérez disait la vérité sur la mort du gouverneur et qu’il était un bon chrétien.

Le prisonnier fut libéré et son étrange histoire n’a jamais été résolue mis à part le fait qu’en 1593,  Antonio de Morga Sanchez Garay le premier auteur de cette histoire, était au palais de Manille et occupait le poste de Lieutenant-Gouverneur. En 1598, il fut nommé juge à la Cour de justice de Manille.

Roger Mainville / Plume-Parlante

23 août 2020

Nos visiteurs:

 

Groupe Paracontacts

Video de l’article récent
Nouvelle page FaceBook
Facebook Pagelike Widget
Notre Canal YouTube

Abonner vous!

Compteur en date du 24-04-15

Pays en date du 28-12-16