Les voix qui nous répondent

 

 

instrumtitre

 

Le 26 octobre 2013, dans le cadre du Projet Horizon, nous avons procédé à une expérience de transcommunication instrumentale (TCI) devant trois observateurs avec l’aide d’une radio AM/FM modifiée uniquement pour scanner automatiquement les postes. Nous avions déjà expérimenté avec succès ce mode de contact médiumnique mais durant cette soirée, nous voulions aller beaucoup plus loin.

 

Après avoir installé 2 caméscopes HD et activé 4 caméras HD-IR fixes ainsi que des enregistreurs audio incluant un H4N Zoom de studio, huit membres de l’équipe se sont assis autour de la table pour entamer le contact médiumnique. Deux autres équipiers étaient debout avec les 3 observateurs pour prendre des photos. Graduellement, nous percevions l’énergie qui circulait sur la surface métallique. Quelques minutes plus tard, l’hypercommunication était établie et une présence se prénommant Pale se dit prêt à tenter la communication avec la radio que nous avons placé par la suite au centre de la table.

 

La transcommunication instrumentale (TCI) est une technique pour faire des contacts médiumniques avec différents moyens électroniques pour capter soit des voix ou des images. La méthode utilisée avec une radio se nomme PVR (Phénomène de Voix par la Radio).

 

 Précision

 

Précisons que cette radio n’est qu’un récepteur AM, il est donc impossible que quelqu’un quelque part muni d’un radio émetteur-récepteur entende nos questions. Certes, en écoutant les ondes d’une radio qui scanne les stations, il est possible d’entendre de façon aléatoire des voix d’animateurs et autres  mais il est impossible d’obtenir des réponses à des questions précises.

 

Au fur et à mesure que la radio scannait des postes, une voix tentait graduellement de se moduler pour dire quelque chose. Une fois que Pale se nomma pour nous démontrer qu’il était en mesure de continuer, nous avons commencé par lui demander de dire le prénom des 13 personnes présentes dans la pièce, ce qu’il fit avec succès. Nous lui disions un prénom et il le répétait quelques instants après. Pour prononcer les mots plus difficiles tel que celui de François, il le prononça en divisant le prénom en deux parties. Il faut préciser qu’une radio AM / FM n’est qu’un récepteur et non pas un émetteur-récepteur. Même si nous posions des questions devant l’appareil, aucune personne ailleurs sur la planète ne pouvait nous voir ni nous entendre en direct et encore moins nous répondre avec autant d’exactitude. Ce n’était pas des paroles aléatoires occasionnées par une quelconque émission radio mais bel et bien des réponses très précises. Cette voix masculine, toujours la même d’ailleurs, répondait précisément aux questions.

 

Au-delà du hasard

 

Nous avons poussé l’expérience encore plus loin en lui demandant de répéter des mots encore plus difficiles, tels que : Paracontacts, flashlight et watatow. À notre grande satisfaction, difficile à contrôler et à cacher d’ailleurs, il répéta les mots avec succès. Les résultats étaient concluants.

 

Puis, se présenta une autre voix différente disant se nommer Jean. La voix était claire mais avait de la difficulté à moduler la seconde partie de son prénom composé. L’une des observatrices étonnée a cru reconnaître la voix de son frère décédé, il y a quelques années. Il demanda quelque chose de particulier à sa sœur toute émotive et quitta en lui disant < Je t’aime ! >. Il va s’en dire que nous étions tous réjouis de ce franc succès filmé, enregistré et gravé dans notre mémoire. Toutes les vidéos originales ont été conservées précieusement.

 

 

Vidéo:
 

 

 

Membres de l’équipe présents :

 

o Shirley Brassard
o Yanick Brassard
o Carole Brosseau
o Lucie Courchesne
o Manon Dubois
o Jean Dubois
o François Gaucher
o Roger Mainville
o Linda Ouellette
o Aimé Pomerleau

 

Plus 3 observateurs sur place

 

Les faits rapportés par les membres de l’équipe Paracontacts, ont été racontés tels qu’ils ont été entendus, vus ou vécus. Tout est capté sur le vif et il n’y a aucun trucage. La vocation de Paracontacts n’est pas de prouver mais plutôt de découvrir des phénomènes. Les lecteurs sont libres de former leur propre opinion en se basant sur les informations disponibles.

 

Publié le 29 moctobre 2013
Remis à date le 12 avril 2015

 

 


 

Roger Mainville, Président
Groupe Paracontacts
14 avril 2015

 

 

Nos visiteurs:

 

Groupe Paracontacts

Video de l’article récent
Nouvelle page FaceBook
Notre Canal YouTube

Abonner vous!

Compteur en date du 24-04-15

Pays en date du 28-12-16