Le monstre du lac Champlain

 

 

champ1

 

Le lac Champlain, que les Abénaquis surnommaient Bitawbak et Pitabagok, est situé au Sud de Montréal au Québec. Cette vaste étendue d’eau douce d’une superficie de 1269 km2, abrite 80 petites îles peuplées de légendes diverses. Selon plusieurs témoignages remontant jusqu’en 1883, ce lac serait hanté par Champ, un monstre aquatique à tête de cheval dont le corps écailleux et bossu atteindrait 12 mètres de longueur.

 

champ-3

 

En 1609, lors de son expédition vers le Maine, Samuel de Champlain déclara avoir aperçu un poisson monstrueux surnommé Chaousarou. Selon lui, l’animal ressemblait à un tronc d’arbre de 2 à 3 m de long avec un bec pointu muni d’une mâchoire à double rangée de dents effilées. L’orphie gigantesque se cachait dans les joncs pour attraper des oiseaux imprudents.

 

champ-4

 

Un serpent marin mythique

 

Pour les Pequots, les Missisquois et les Hoosacs de la Nation abénaquise, de la région du lac Champlain, cette bête monstrueuse est Keeta Skog (Peeta Skog), un serpent lumineux et un esprit aquatique qui habite une caverne sous-marine. Ses ennemis sont les Padongiaks, les Sept Esprits mi-hommes et mi-oiseaux qui combattent les esprits des eaux. Ces guerriers mythiques seraient sept frères à la peau blanche et aux longs cheveux noirs qui défendent vigoureusement leur royaume.

 

Cet endroit est aussi le refuge d’Oodzo-Hozo qui porte aussi le nom de Bewee-Geedwin-Pobizee. Il est le Premier homme de la Création qui s’est créé lui-même. Au fil du temps, il est devenu un rocher émergeant au milieu du lac Champlain. Pour les Penobscots et les Penacooks de la Nation abénaquise du New Hampshire, le grand Champ est Kitzinackas, le serpent des eaux.

 

Roger Mainville, Président
Groupe Paracontacts
9 juillet 2015

(C)(R) www.paracontacts.com

 

 

Nos visiteurs:

 

Groupe Paracontacts

Video de l’article récent
Nouvelle page FaceBook
Facebook Pagelike Widget
Notre Canal YouTube

Abonner vous!

Compteur en date du 24-04-15

Pays en date du 28-12-16