Peuple de Cristal

 

 

peliad2

 

 

Pour rendre un dernier hommage à mon amie Lorraine Tamarra Paquette qui est passée dans l’Autre-Monde depuis peu, j’ai pensé parler du cadeau qu’elle m’avait fait en 1998. Tamarra était avant tout une scientifique de carrière et malgré ce fait, elle était un puissant canal transmédiumnique car elle faisait des transes étonnamment précises.

 

En 1998, en compagnie d’une associée, je lui avait rendu visite pour affaires. Tamarra, nous avait fait entrer au salon où nous avions pris place pour discuter. Curieusement, malgré que nous nous étions jamais rencontrés auparavant, elle me dit qu’elle attendait ma visite et me remis un livre sur la sagesse cherokee, signé de sa main. En parcourant le message qu’elle avait soigneusement écrit, je réalisai qu’elle savait déjà que j’étais un Métis de sang indien.

 

Tamarra était assisse devant moi et Ginette mon associée était à ma droite près de la fenêtre. Après quelques minutes de discussion, notre hôte se mis à trembler et à pencher à tête vers l’avant. En la voyant dans cet état soudain, GInette me demanda à voix basse si elle faisait une crise d’épilepsie. Pour la rassurer, je lui répondis qu’elle était possiblement en transe et qu’il n’y avait pas de danger. Effectivement, Tamarra avait tous les symptômes d’une personne plongée dans un état second.

 

Sa voix changea pour devenir celle d’une autre femme qui disait se nommer Vénus. Je fus alors très surpris parce que notre hôte qui m’était complètement étrangère ne pouvait pas connaître cette information. Pendant 28 années, Vénus était mon Esprit-Guide qui a aidé des centaines de personnes. La voix continua son message :

 

«« Par l’intermédiaire de Tamarra, je viens t’annoncer de vive voix que je dois te quitter pour connaître une autre évolution. Maintenant, je peux te révéler mon vrai nom qui est Élisabeth dit Bella. J’étais la jeune soeur de ta grand-mère maternelle ! »»

 

En apprenant cette nouvelle, je fus bouleversé ! C’était comme une partie de moi-même qui me quittait. Je cherchais mes mots dans mes pensées qui s’entrechoquaient. «« Est-ce que tu vas revenir ?, lui demandais-je. »» Suite à ma question, Vénus continua son message :

 

«« Ne t’en fais pas, je ne serai pas loin et je reviendrai à certaines occasions. Je t’ai trouvé une nouvelle Aidante qui se nomme Maya. Elle est aussi précise que moi ! »»

 

Les larmes trahissaient ma grande tristesse. Comment dire adieu à quelqu’un d’aussi proche me servant de guide depuis tant d’années ? Tamarra revint à elle et me rassura en me disant que ce n’était pas des adieux mais juste un au revoir. Puis en se servant de sa voyance, elle enchaîna en parlant de ma vie actuelle et future. Pour terminer, elle me révéla que dans ce livre qu’elle m’avait donné, je trouverais l’inspiration pour écrire un bouquin basé sur des mythes anciens.

 

Il va s’en dire que Tamarra m’avait fait un cadeau inoubliable et que cette rencontre m’avait ébranlé. En revenant chez moi, je vérifiai le véritable nom de Vénus dans la généalogie familiale et effectivement, Élisabeth dit Bella fut bel et bien la soeur de ma grand-mère. Elle était décédée à l’âge de 3 ans d’une crise d’appendicite. Personne ne pouvait connaître cette information alors que moi-même je l’ignorais.

 

Depuis cette visite, plusieurs choses dites par Tamarra se sont réalisées et j’ai finalement écrit une trilogie inspirée de la sagesse cherokee et de plusieurs autres Nations intitulée, L’Arche de Cristal. Le premier tome débuté en 2004 est en correction et sera bientôt publié. Le Peuple de Cristal a par le fait même un grand rôle à jouer dans cette aventure mythique.

 

Dans la Tsalagie Elo ou Philosophie cherokee (tsalagi), les Sept Adawee (grands êtres angéliques) sont jadis venus sur terre pour occuper Elohi Mona (Ogigi ou Atlantide), les cinq îles de l’océan Atlantique. Ils étaient originaires des Pléiades de la constellation du Taureau. Ils colonisèrent le territoire avec les Tla (êtres de pensée) et les Ukdenas (grands dragons). Ils cohabitèrent avec les Enfants du Soleil qui habitaient déjà la terre.

 

pleiades

 

Le Peuple de Cristal

 

Les Adawee représentent le Peuple de Cristal qui selon la prophétie, habiteraient un royaume des Pléiades surnommé Gulunlati et veilleraient à l’harmonie planétaire. Un mythe similaire se retrouve aussi chez les Celtes, les Hopis, Zunis et les Lakotas. Les Sept Sages ou Protecteurs sont aussi dans les mythes akkadiens qui leur donnent le nom d’Apkallu et d’Abgal chez les Sumériens.

 

En m’intéressant à l’histoire du Peuple Principal Ani Yun Wiwa (Wiya) (les Cherokees) et au Peuple de Cristal, j’ai retrouvé différents récits sur les Péliades (M45) mais aussi sur la Prophétie du Serpent à sonnettes, sur le 13e signe du zodiaque (le Serpentaire) et sur le calendrier des 13 lunes.

 

La Prophétie sacrée du Serpent à sonnettes

 

La Prophétie du Serpent à sonnettes (Chickamaugan) fait référence à des planètes et à des étoiles, ainsi qu’à des similitudes avec l’astronomie maya, mettant l’accent sur Vénus, Jupiter, Orion et les Pléiades. Comme le calendrier Maya, elle parle de l’année 2012 comme non pas la fin du monde mais plutôt comme étant le point de départ de l’émergence de l’harmonie planétaire et du Peuple de Cristal.

 

Un passage de la Prophétie sacrée

 

«« Alors il dit qu’à cette époque nous verrions les choses s’accélérer, que les gens sur terre iraient de plus en plus vite. Les petits enfants n’auraient plus de temps pour leurs grands-parents. Les parents n’auraient plus de temps pour leurs enfants. Le temps semblerait s’écouler de plus en plus vite. Les Anciens nous conseillèrent de ralentir quand le monde semblera accélérer. Plus les choses iront vite, plus vous devrez ralentir. Car la terre va trembler une troisième foi ! »» Lee Brown au Concile Indigène Continental en 1986 à Tanana Valley Fairgrounds, Fairbanks, Alaska

 

Les 13 constellations

 

signes

 

Comme nous l’avions mentionné en 2010 sur notre ancien site web, les signes du zodiaque comportent un 13e signe, celui du Serpent (Serpentaire ou Ophiuchus) situé entre le Scorpion et le Sagittaire. Cette constellation connue probablement depuis des millénaires, a été décrite la première fois par Aratus de Soles (-278 à -276 avant J.C.). Pour les Mayas, il est CHICCHAN le Serpent céleste. Chez les Sumériens, il pourrait être le serpent Ningishzida (Seigneur du bon arbre ou Arbre de Vie), à la fois Gardien du portail des enfers et de celui du paradis d’Anu. Il a peut-être influencé la création de la Confrérie du Serpent créé par Ea et transmise à Noé (Utnapishtim) qui selon les écrits, était basée sur la sagesse et la connaissance. Pour les Cherokee, les Pléiades se trouvent sur la queue du serpent à sonnettes, c’est-à-dire à la fin de ses 52 anneaux.

 

Les 13 lunes de la Tortue

 

moons

 

Le calendrier chaldéen supprima les 13 mois lunaires pour l’amener à 12 mois et à 12 lunes. La 13e lune est la Lune Bleue qui se produit environ tous les deux ou trois ans. Le prochain rendez-vous avec deux pleines Lunes durant le même mois sera en janvier 2018. Comme la 1êre Dynastie égyptienne, certaines Nations autochtones, telles que : les Cherokees, les Crees, les Mohawks, les Ojibwes, les Lakotas, les Wampanoags…., respectent toujours le calendrier lunaire basé sur les 13 cycles de 28 jours de la lune afin d’être en harmonie avec la nature.

 

Repose en paix Tamarra

 

Roger Mainville – Plume-Parlante
Groupe Paracontacts
3 novembre 2016

(C)(R) www.paracontacts.com

 

 

Nos visiteurs:

 

Groupe Paracontacts

Video de l’article récent
Nouvelle page FaceBook
Facebook Pagelike Widget
Notre Canal YouTube

Abonner vous!

Compteur en date du 24-04-15

Pays en date du 28-12-16