Possession

 

 

possession

 

Au XXIe siècle, l’exorcisme sur une personne possédée est encore un sujet d’actualité. La possession quant à elle remonte à l’époque sumérienne et est relatée dans la plupart des religions ainsi que dans les croyances anciennes et modernes. Hormis son ancienneté, elle n’est toujours pas comprise parfaitement et il y a différentes écoles de pensée à son sujet.

 

En anthropologie, la possession est une situation au cours de laquelle une personne est considérée comme étant habitée ou possédée par un être surnaturel (esprit, ancêtre, démon, etc.).

 

(…) La possession est la sensation d’une autre personnalité qui rend intolérable la présence de personnes ou d’objets consacrés (chapelet, hostie, etc). Père Amorth – ancien exorciste officiel du Vatican

 

Pour quelques scientifiques, la possession ne serait qu’une activité cérébrale singulière semblable à un état méditatif ou hypnotique qui impliquerait l’activation ou la sous-activation de certaines composantes du lobe frontal responsable en quelque sorte du langage et pouvant contribuer aux hallucinations ainsi qu’au sentiment d’être possédé.

 

Pour plusieurs médecins, psychologues et psychiatres, la possession relève plutôt de la superstition car selon eux, les symptômes peuvent être causés par des pathologies telles que : l’épilepsie, l’hystérie et la schizophrénie. Depuis que la psychanalyse et les études neurocognitives existent, les démons et le diable ne sont plus forcément à l’origine de tous les troubles psychiques mais il y a toujours des exceptions à la règle.

 

Aux yeux de l’Église, ceux et celles qui se disent possédés ne le sont pas forcément, et ont souvent plus besoin de l’aide d’un psychiatre que de celle d’un prêtre. Heureusement, les cas de possession diabolique ne courent pas les rues et malgré ce fait, nous ne pouvons pas nier leur existence. Celui qui est le mieux placé pour reconnaître les symptômes d’un cas de vraie possession, sans dénigrer qui que ce soit, n’est pas nécessairement le scientifique ou le médecin mais plutôt l’exorciste ou le purificateur expérimenté.

 

m-ange

 

(…) Il faut reconnaître qu’en dépit des progrès de la technologie moderne, c’est seulement en tant qu’exorcistes que nous sommes capables de procéder à des distinctions rapides dans les événements et les situations qu’il nous faut affronter. Le démon n’a ni barrière ni limite quand il s’agit de s’aliéner des personnes ou des âmes. Père Gabriele Amorth, exorciste en chef de la cité du Vatican et fondateur de l’ Association internationale des exorcistes. Source : Le Figaro 17/09/2010

 

Les symptômes de la possession

 

En général , la personne possédée :

 

• Est victime d’infestation (introduction d’un esprit possesseur dans la maison)
• Est témoin de manifestations surnaturelles graduelles
• Subit de l’oppression (attaque psychique et corporelle)
• Est victime d’obsession (attaque intensive au niveau des pensées)
• Est victime de possession (l’esprit possesseur la contrôle)

 

Dans cet état, elle peut vivre différents symptômes, tels que :

 

• Ne peut plus entrer dans une église ou un lieu saint
• Devine la présence d’un prêtre ou de l’exorciste
• Est capable de clairvoyance car elle peut deviner ce que nous voulons faire
• Détecte l’eau bénite qui brûle (l’entité possessive)
• Détecte l’huile consacrée
• Détecte le crucifix, le chapelet et autres objets sacrés
• Peut crier, baver, grogner, hurler……
• Des rictus (contactions musculaires) déforment son visage
• L’iris de ses yeux se voile et devient plus foncée.
• Sa force physique est augmentée
• Se moque des prières
• Fait de la xénoglossie (s’exprime en différentes langues qui ne lui sont pas connues)
• Sa voix change ainsi que son intonation
• Subit et peut faire subir de la vexation. (humiliation, persécution, oppression, injures et tourment)
• Son corps peut subir des torsions et des contorsions
• Peut léviter sans aide.

 

Des cas qui ont marqué l’histoire

 

• Anneliese Michel 1956-1976 (Émily Rose). Elle eut des symptômes de possession de 1968 à 1976
• Roland Doe un jeune garçon de 14 ans exorcisé en 1940
• Robbie Mannheim 13 ans en 1949 et dont les symptôme de possession furent constatés par trois exorcistes : le Père Walter Halloran, Père William E. Bowden et par le Père Raymond Bishop.
• Le cas de Julia étudié par le Dr R.E. Gallagher en 2008
• Arne Cheyenne Johnson qui aurait tué en 1981 sous l’emprise de la possession.
• La possession de Karen Kingston de la Caroline du Nord. Elle fut exorcisée en 1974 par les prêtres-exorcistes Tyson et Sutter
• George Lukins surnommé Yatton le démoniaque. Il fut exorcisé en Angleterre en1788.
• L’exorcisme de Thiébaut Bürner (9ans) et de son frère Joseph (7 ans) d’Illfurth en Alsace. En 1865, leur cas était suivi par plusieurs habitants du village et leur maire M.Trech. Il y avait eu plusieurs autres témoins : l’abbée Charles Brey, Mgr André Raess, Dr Alfred Szerleykin, 2 religieuses du couvent de Strasbourg ainsi que le chanoine exorciste Pierre-Paul Stumpf.
• Clara Germana Cele, une adolescente de l’Afrique du Sud qui fut exorcisée en 1906. Pendant l’exorcisme qui dura 2 jours, elle parlait plusieurs langues, hurlait fortement, grognait férocement et lévitait au-dessus de son lit.
• Anna Ecklund exorcisée en 1912 et en 1928. L’exorcisme exécuté par le Père Théopholius Riesinger dura 23 jours.
• Maurice Thériault dont le cas rapporté par des policiers du Maine fut enquêté par Edward et Lorraine Warren, les célèbres enquêteurs du paranormal. Il fut exorcisé en 1940 par Mgr McKenna.
• L’exorcisme pratiqué par le Père Matthieu Girard et filmé en 1984 par le Dr Daniel Valencia Sanchez.
• L’exorcisme de Lataya Ammons et de ses 3 enfants. Son cas fut enquêté en 2014 par des policiers, des prêtres et des agents du DCS. Des infirmières de l’Hôpital de Gary furent témoins des comportements insolites des enfants possédés. Cette histoire fit couler beaucoup d’encre dans tout l’Indiana.

 

exor

 

La possession de Julia

 

En 2008, le Dr Gallagher, un psychiatre et professeur en psychiatrie clinique certifié au New York College s’est penché sur le cas de « Julia », une patiente qui était possédée par un démon. Il est rare de voir un scientifique de renom étudier un cas de possession, parce que certains croient que ces cas sont soit frauduleux ou soit liés à une maladie mentale.

 

Le Dr Gallagher a donc étudié et observé Julia qui fut membre d’une secte satanique. Au cours de ces observations, il a été témoin de différentes choses :

 

• Il a vu des objets voler dans la salle
• Il a vu Julia léviter pendant 30 minutes
• Il l’a entendu s’exprimer en différentes langues
• Il l’a vu faire de la clairvoyance en ayant accès à des informations qui lui étaient alors inconnues
• Il l’a vu faire des transes
• Il l’a entendu humilier les gens
• Il a entendu la voix de Julia changé
• Il a entendu une voix masculine émise par la bouche de Julia
• Il l’a entendu mépriser ce qui était sacré

 

Julia avait été observée par des prêtres, des psychiatres et divers experts religieux dont certains avaient des formations médicales. Son histoire a été relatée dans la revue New Oxford de mars 2008.

 

Voici un extrait de la déclaration du Dr Gallagher dans lequel il explique que même ceux qui mettent en doute le fait qu’un tel phénomène puisse exister trouveront ce cas plutôt convaincant :
« La possession n’est que l’un des types, et non le plus commun, d’une attaque démoniaque. Les dénommées « oppression », ou « infestation », sont moins rares, bien que peu fréquentes également, et parfois plus difficiles à diagnostiquer avec précision. » Richard E. Gallagher, M.D., Psychiatre-conseil d’une clinique privée de Hawthorne, New York, et Professeur associé au Clinical Psychiatry du collège médicale de New York, à la Columbia University Psychoanalytic Institute et au Roman Catholic seminary. Sources: WorldNetDaily, New Oxford Review.

 

Une possession troublante

 

Car Jésus lui disait: Sors de cet homme, esprit impur! Et, il lui demanda: Quel est ton nom? Légion est mon nom, lui répondit-il, car nous sommes plusieurs. Et il le priait instamment de ne pas les envoyer hors du pays. Il y avait là, vers la montagne, un grand troupeau de pourceaux qui paissaient. Et les démons le prièrent, disant: Envoie-nous dans ces pourceaux, afin que nous entrions en eux. Il le leur permit. Source : Marc 5 :1-20

 

En se basant sur ce texte, nous comprenons qu’après avoir été évacués de l’individu possédé, les esprits malveillants avaient finalement pris possession de l’esprit des cochons domestiques. Comme si leur corps n’était qu’un réceptacle et un véhicule. Pour ceux et celles qui ne croient déjà pas aux possessions, il est encore plus de difficulté d’admettre que des animaux puissent être possédés et c’est très compréhensible. Cela fait partie d’une réalité qui nous échappe encore aujourd’hui.

 

Les animaux peuvent-ils les percevoir ?

 

Il est reconnu que les chiens perçoivent des vibrations géomagnétiques et des ondes électromagnétiques (CEM) qui les font réagir. Grâce à leur sens olfactif développé, ils sentent les moindres transformations des odeurs corporelles dues à la maladie et leur odorat permet de détecter des cancers ou l’imminence d’une crise d’épilepsie.

 

Selon le Dre Juliane Kaminski de l’université de Portsmouth, les chiens ont l’habilité de lire la communication non-verbale de l’humain. Dans le journal Frontiers in Zoologie 2013, le Dr Vlastimil Hard et le Prof Hynek Burda, ces animaux sont sensibles aux petites variations géomagnétiques.

 

Nous pouvons conclure que les animaux sont mieux équipés que nous pour détecter des odeurs et des manifestations paranormales car bien souvent, elles font réagir les détecteurs de champs électromagnétiques et magnétiques.

 

<< L'histoire d'Oscar (chat médium) est une histoire plausible parce que les animaux savent... Ils savent exactement, avant nous même, ce qui nous arrive". Maladie, mort, joie ou peine. "Tous les jours on me relate des faits analogues" explique-t-il. " Les chats sont étonnants et c'est sans doute ce qui explique qu'on leur confère des pouvoirs extraordinaires. D'une manière plus générale, je crois au sixième sens aiguisé des animaux. Il y a des phénomènes métapsychiques, de radiesthésie, qu'eux seuls savent décrypter et comprendre.>>`Dr Philippe De Wailly vétérinaire

 

Les animaux et la possession

 

<< Un soir, alors que j'étais chez mes beaux-parents, un démon a déclaré vouloir rester dans leur domicile. J'ai d'un seul coup senti quelque chose sortir. Puis le chat s'est mis à convulser. Son comportement a changé depuis ce moment-là : il hurlait la nuit réveillant tout le monde pour qu'on le laisse aller dehors, puis hurlait à nouveau pour pouvoir rentrer afin d'uriner et de faire ses besoins dans différentes pièces de la maison. Malheureusement, mes beaux-parents ne m'ont jamais pris au sérieux lorsque je leur expliquais que le Diable y était pour quelque chose. Ils n'ont donc rien fait pour évacuer le démon qui avait pris possession du chat ni ceux qui avaient élu domicile chez eux. Ils ont subi de plus en plus de faits surnaturels en cherchant toujours à trouver une explication naturelle jamais convaincante.>> Père Sutter. Source : Le Petit Sacristin

 

Les esprits possesseurs

 

Trop souvent, nous entendons dire que les responsables des possessions sont des démons ou le diable avec ses suppôts. En effet, il existe des êtres démoniaques qui peuvent possédées des personnes fragiles ou aptes à leur servir d’hôte mais ce ne sont pas tous des êtres diaboliques. Dans les religions, un esprit possesseur porte le nom de djinn ou de démon et des chercheurs scientifiques l’appellent < Entité de Force Obscure (EFO) / Dark Force Entity (DFE >.

 

Les chamans autochtones les connaissent depuis longtemps et leur donnent le nom de Windigo (Algonquin), de Wagaleyo (Algonquin), de Ho’ok (Tohono’Oodham) de Wanageswaki (Penebscots), de Sga’na (Haïda), de Kapa (Apache), Mino (Cheyenne)…….Et parmi les Tricksters (Esprits-joueurs) ou les Skinwalkers (Transformeurs), il y a des esprits négatifs qui changent de forment pour mieux tromper et posséder leur victime.

 

Dans les traditions juives et kabbalistique , il y a des esprits possesseurs qui se font appeler dibboukim. Un dibbouk est un esprit malin qui peut prendre possession d’une personne tandis qu’un Ibbur est un esprit pacifique et positif qui peut posséder quelqu’un pour l’aider. Ce qui signifie qu’il y a des possessions malignes et des possessions bénignes. Et, nous pouvons être inspiré par un esprit-guide sans qu’il nous possède pour autant.

 

Un jour, j’ai vu une amie se faire possédée en quelques secondes seulement. Aussitôt qu’elle a pénétré dans le salon d’une médium expérimentée, une entité féminine pacifique et âgée la pénétra par le dos afin de pouvoir s’exprimer par sa bouche alors bloquée en position ouverte. Sa voix changea pour devenir celle d’une vieille dame qui cherchait sa petite-fille. Ce fut une possession pacifique qui dura à peine 90 secondes mais notre amie va s’en rappeler toute sa vie.

 

Pendant des années, je n’ai pas cru à l’existence d’êtres démoniaques car bien souvent, les esprits possesseurs que nous évacuions, étaient des criminels ou des hommes violents comme pendant leur vivant. Mes convictions changèrent lorsqu’en décembre 2014, nous avons procédé à l’exorcisme de Jézabel. À partir de ce moment, j’ai réalisé qu’il existait des esprits anciens vraiment maléfiques pouvant traverser les époques pour tourmenter les vivants et utiliser leur corps pour tenter de revivre une vie physique. Pour cette raison, je ne doute pas du tout du fait qu’il soit possible que des cas de schizophrénie résistant aux traitements médicaux soient plutôt des cas de possession.

 

Paradoxe sur la possession

 

L’idée de croire que la possession soit uniquement liée aux activités cérébrales et à la superstition ne tient plus la route lorsque des événements troublants démontrent le contraire :

 

• L’époux d’une dame possédée se fait projeter hors de son lit par une force invisible et cela en l’absence de son épouse
• Un chien de la grosseur d’un Labrador se fait battre violemment à deux reprises en l’absence de sa maîtresse qui est possédée. À la deuxième attaque, le chien subit une hémorragie interne.
• Le petit-fils d’une femme possédée se fait pousser par une force invisible dans les escaliers du 1er étage. Le drame survient devant la famille sans que personne ne puisse intervenir à temps
• Dans la maison d’un possédé, l’esprit possesseur tentent de nous apeurer en livrant sur un audio des menaces en notre égard.

 

D’où proviennent ces esprits possesseurs ?

 

Des passages du livre de l’auteur scientifique Dr Terence Palmer intitulé, The Science of Spirit Possession, sont révélateurs concernant cette question. D’ailleurs, la théorie de Dr Frederic H. Myers se rapproche le plus de la réalité, c’est-à-dire du continuum espace-temps. Sa découverte rejoint celle de plusieurs autres scientifiques tels que : Dr.Vladimir Poponin, Dr Pjotr Garjajev, Prof von Grazyna Fosar, physicien & astrophysicien, Dr Franz Bludorf, physicien & mathématicien, David Ash physicien et Peter Hewitt en science naturelle.

 

poss3

 

Je reviens souvent sur cette découverte car selon moi, c’est la clé qui résout bien des mystères. Elle ne démystifie pas la nature des esprits mais rend leur existence encore plus plausible.

 

<< Si les scientifiques von Grazyna Fosar physicien & astrophysicien et Franz Bludorf physicien & mathématicien ont démontré qu’un médium ou un guérisseur pouvait créer un mini vortex et être en communication avec des énergies subtiles (esprits). Les chercheurs David Ash et Peter Hewitt affirment qu’une entité peut en faire autant pour accéder dans notre dimension ou dans une autre. Par la modification de la vitesse du tourbillon d’atomes (ou super-énergie), une intelligence, un corps éthérique (un esprit) ou un objet (en état de super-énergie) peuvent se matérialiser ou se dématérialiser.

 

Mais, Ash et Hewitt font remarquer que la dématérialisation n’est pas la dissolution. Un objet dématérialisé serait invisible et intangible mais il ne serait pas moins réel de ce qu’il était. Ce sont l’accélération et la décélération des tourbillons des atomes qui expliquent l’apparition de nulle part et la disparition d’une personne ou d’un objet sous nos yeux.>>

 

Roger Mainville, Président
Groupe Paracontacts
28 septembre 2015

(C)(R) www.paracontacts.com

 

 

Nos visiteurs:

 

Groupe Paracontacts

Video de l’article récent
Nouvelle page FaceBook
Facebook Pagelike Widget
Notre Canal YouTube

Abonner vous!

Compteur en date du 24-04-15

Pays en date du 28-12-16