Sélectionner un langage
Liens Paracontacts
Groupe

 

Catalogue

 

Généralités

Pendant que cette mystérieuse pandémie crée un vent de panique parmi les habitants de notre belle planète, tous les membres de l’équipe sont encore cloués au sol et confinés dans leur quartier respectif. Durant que la transcendance s’opère subtilement malgré cette situation, j’ai pensé vous parler d’un endroit où le mythe qui lui appartient est unique au monde.

Depuis longtemps et jusqu’à maintenant, il y a sur terre un endroit qui hante l’esprit des hommes qui osent s’y aventurer.  Il s’agit du Hoggar (Kel Ahaggar), un vaste massif montagneux situé dans la partie centrale du Sahara, au Sud de l’Algérie.  Cette région accidentée et dominée par des pics de plus de 2000 m (6562 pi.) d’altitude devient chaude comme une fournaise en été et couverte de neige en hiver.

Cette région et tout particulièrement le mont Garet el-Djenoun (la Montagne des Génies), seraient hantées par les Ilhinen, des êtres surnaturels (djinn ) munis d’une corne frontale comme les licornes. Cette montagne monstrueuse haute de 2330 m (7644 pi.) serait leur royaume.   Encore aujourd’hui, les Touaregs (Berbères) redoutent ce lieu qui habiterait aussi des Kel Esuf, des êtres maléfiques surnommés < Ceux du Silence >.

Les Ilhinen seraient plus grand qu’un humain, poilus et très chevelus.  Ils vivraient dans des cavernes et des tunnels. Avec leur corne servant de défense, ils attaquent ceux qui osent s’aventurer dans leur royaume montagneux. Malgré les affreuses légendes qui parlent d’eux, ce seraient avant tout des êtres pacifiques qui protègeraient la nature du Hoggar. 

Roger Mainville / Plume-Parlante

29 novembre 2020

Nos visiteurs:

 

Groupe Paracontacts

Video de l’article récent
Nouvelle page FaceBook
Facebook Pagelike Widget
Notre Canal YouTube

Abonner vous!

Compteur en date du 24-04-15

Pays en date du 28-12-16