Surnaturel ou quoi ?

 

 

surnaturel

 

Le surnaturel

 

Lorsque l’on parle du surnaturel, on se croirait de retour au Moyen Âge mais ce qualificatif pour définir certains phénomènes inexpliqués, est encore utilisé de nos jours. À notre époque, plusieurs personnes confondent le paranormal avec le surnaturel et les associent à tort l’un à l’autre. Malgré leur grande ressemblance, ils sont pourtant différents. Malheureusement, le surnaturel a été employé à différentes sauces et à des notions parfois farfelues qui en ont fait une sorte de tabou des temps modernes. Selon les définitions, le surnaturel est l’ensemble des phénomènes dont les causes et les circonstances ne sont pas connues scientifiquement, ne peuvent pas être expliqués de façon rationnelle et ne peuvent pas être reproduits à volonté. De nos jours, le surnaturel est associé aux croyances, aux interventions divines, aux possessions et aux sciences occultes.

 

Le paranormal

 

Le paranormal quant à lui, n’est pas une science mais un qualificatif regroupant l’ensemble des phénomènes anormaux dont les causes ou mécanismes ne sont pas explicables par des lois scientifiques établies mais peuvent être étudiés rationnellement. L’étude actuelle du paranormal se limite essentiellement aux phénomènes en rapport avec le psychisme humain, tels que : la télépathie, la clairvoyance, la précognition et la psychokinèse. Pour plusieurs des scientifiques qui l’étudient, le monde des esprits n’existe pas et encore moins leurs interactions dans notre monde physique. Dans ce champ d’étude, il est donc impensable de prétendre qu’un chaman voyant ou clairvoyant travaille avec des esprits-guides. Le paranormal est maintenant exploité dans des films d’horreurs et dans des séries télévisées où les faits réels sont parfois amplifiés.

 

Le prénaturel

 

À partir du 19e siècle, le terme préternaturel a fait son apparition et s’appliquait aux phénomènes se situant entre l’ordre naturel et celui du surnaturel et qui défiaient les lois de la nature. D’ailleurs, ce terme provient du latin médiéval praeter naturalis, qui signifie, au-delà de la nature. Le préternaturel dépasse les forces naturelles et les capacités humaines.

 

La psychotronique

 

La télépathie et la télékinésie, ont donné naissance à une autre science qui porte le nom de psychotronique. Elle étudie les champs d’interactions entre les individus et leur milieu interne et externe ainsi que les processus énergétiques concernés. Le terme psychotronique est l’appellation slave pour parapsychologie et métapsychique. Comme chez les chamans autochtones, cette science considère que la matière, l’énergie et la conscience sont liées entre elles. L’étude de cette interconnexion contribue à une compréhension nouvelle des capacités énergétiques de l’être humain, des processus vitaux ainsi que de la matière. Elle s’est développée en Russie durant la guerre froide (1947-1961), grâce aux travaux du Professeur Leonid L. Vassiliev et par les scientifiques tchèques, le Dr František Kahuda et le Dr Zdeněk Rejdák. Ils considéraient qu’un effet psi (télépathie) peut traverser l’ensemble des matériaux dans la mesure où il peut agir à distance mais, cette supposée propriété se joint à une impossibilité à expliquer cet effet psi avec les connaissances physiques de l’époque.

 

La conscience et la matière

 

Pour Nassim Haramein, physicien réputé en mécanique quantique, la connexion avec la matière se résume ainsi : << Nous ne formons qu'une seule entité et nous sommes tous unifiés. Il existe un grand champ d'énergie reliant tous les éléments de l'univers ! Nous sommes nous-mêmes énergie et connectés à ce champ qui relie le tout.. >>

 

Ce scientifique qui bouleverse les théories fondamentales sur l’univers, est un pont entre la science et le spirituel. Il a le courage de cesser de mettre l’homme et ses facultés psychiques au centre de tout et d’admettre l’existence de la force de la nature (Mana) ainsi que celle de la vie extraterrestre.

 

La conscience universelle

 

Notre manque de connexion avec la Terre-Mère et avec ce qui nous entoure, nous fait oublier que cette énergie subtile (Mana) composée d’atomes émanant de tous les êtres animés et de toutes les choses inanimées, nous unifie à une conscience universelle et nous connecte à des dimensions inconnues. Pour cette raison, le paranormal des temps modernes devrait aussi englober les phénomènes non reproductibles et inexplicables, se produisant de façon autonome et indépendante de notre volonté ou de notre psychisme, laissant ainsi le champ libre à de nouvelles approches quantiques, métaphysiques et holistiques.

 

Roger Mainville, Président
Groupe Paracontacts
29 octobre 2015

(C)(R) www.paracontacts.com

 

 

Nos visiteurs:

 

Groupe Paracontacts

Video de l’article récent
Nouvelle page FaceBook
Facebook Pagelike Widget
Notre Canal YouTube

Abonner vous!

Compteur en date du 24-04-15

Pays en date du 28-12-16