Une voix familière

 

 

 

Je venais de rencontrer Roger Mainville ainsi que son épouse Lucie Courchesne dans le cadre de mon travail de journaliste, en 2013, lorsque ces derniers m’ont offert de « vivre l’expérience » d’un contact médiumnique en compagnie des membres de son équipe… Je dois dire que j’ai toujours cru aux phénomènes paranormaux, mais qu’en dépit de cela, j’avais bien hâte de découvrir s’il n’existait pas un truc ou quoique ce soit afin d’établir le contact !

 

Au moment venu, premièrement, il y a tout un processus qui précède le fameux contact. On fait brûler de l’encens, de la musique autochtone joue et nous discutons afin de donner de l’énergie aux « entités » avec qui nous entrerons éventuellement en contact…. Ou non ! Il faut également savoir que Roger (ainsi que son équipe) utilise des appareils de toutes sortes pour mesurer des anomalies !

 

Donc, revenons à mon expérience ! J’étais stressée, car j’espérais que tout ceci soit vrai, et j’espérais pouvoir parler avec un être cher disparu depuis près de vingt ans : mon grand frère, Jean-Philippe… Il est décédé à l’âge de dix-huit ans, d’un suicide… La table s’est mise à bouger. Elle bougeait dans tous les sens ! Nous enregistrions également des PVE (Phénomènes de Voix Électroniques) au moment du contact et, j’ai pu parler à mon frère avec la table, d’abord. Le premier mot qu’il a épelé fut « Pardon »… J’étais bouleversée, complètement, car je sentais que mon frère était ému. Plus je lui parlais, plus j’ai compris des choses sur sa vie, sur sa mort et plus j’ai réalisé que je ne parlais à personne d’autre que Jean-Philippe lui-même !

 

J’étais en larmes car l’émotion était plus-que-palpable. Puis, nous avons écouté les sons émis par une radio AM/FM… On pouvait entendre des bruits, aussi appelés « white noise », de l’interférence et, ensuite, une voix de jeune homme qui disait très clairement : « Annie… Je t’aime. ». Cette voix, je l’ai reconnue… C’était celle de mon frère, Jean-Philippe ! On ne connait guère quel effort il leur est demandé de faire pour se manifester, mais que Jean-Philippe l’ait fait, et qu’il ait choisi, parmi toutes les choses qu’il aurait pu dire, de me dire à moi, sa petite sœur, « Je t’aime »………….. fut, sans l’ombre d’un doute, le moment le plus incroyablement touchant de ma vie.

 

J’ai quitté la séance le cœur léger, puis rempli d’amour… Un mystère venait d’être résolu pour moi, mais surtout, je savais dès lors que mon frère veillait sur moi, sur nous ! J’ai fait écouter une copie de la voix entendue à mes parents, qui eux, n’étaient pas présents lors de la séance… Ils ont reconnu la voix de leur fils Jean-Philippe. C’était bel et bien lui. Chaque fois que je repense ou réécoute cet enregistrement, je ressens un immense bien-être ainsi qu’une gratitude sans nom pour mes amis, Roger, Lucie et leur équipe car, sans eux, je ne saurais pas qu’un être cher veille sur moi, qu’il m’aime au point d’en avoir fait son seul message et que, tel que je le pensais autrefois, il existe une continuité après la mort… La faucheuse n’est qu’un passage, rien de plus. Et moi, dans ce passage qu’est la vie, j’ai eu cette chance inouïe de pouvoir communiquer avec mon frère que j’aime à l’infini. Merci à Roger, Lucie et toute l’équipe de Paracontacts !

 

Annie XOXO

 

Roger Mainville – Plume-Parlante
Groupe Paracontacts
4 mai 2017

(C)(R) www.paracontacts.com

 

 

Nos visiteurs:

 

Groupe Paracontacts

Video de l’article récent
Nouvelle page FaceBook
Notre Canal YouTube

Abonner vous!

Compteur en date du 24-04-15

Pays en date du 28-12-16